Quatre-vingt seize heures (2013) Frédéric Schoendoerffer

Pays de productionFrance
Sortie en France23 avril 2014
Procédé image35 mm - Couleur
Durée96 mn
>> Rechercher "Quatre-vingt seize heures" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurFrédéric Schoendoerffer
Assistant réalisateurStéphane Moreno-Carpio
Assistant réalisateurCécile Denis
Assistant réalisateurMorgan Autexier
ScénaristeSimon Michaël
ScénaristePhilippe Isard
Auteur de l'oeuvre originaleSimon Michaël
AdaptateurYann Brion
DialoguisteSimon Michaël
DialoguistePhilippe Isard
DialoguisteYann Brion
Société de production D8 Films
Distributeur d'origine ARP Sélection (Paris)
Directeur de la photographieVincent Gallot
CadreurJean-Baptiste Jay
Ingénieur du sonLaurent Zellig
MixeurFrançois-Joseph Hors
Compositeur de la musique originaleMax Richter
Directeur artistiqueFranck Benezech
CostumierClaire Lacaze
MaquilleurCharlotte Desnos
MonteurSophie Fourdrinoy
Directeur de castingMathilde Snodgrass
Coordinateur des effets spéciauxYves Domenjoud
Coordinateur des effets visuelsMartial Vallanchon
CascadeurStéphane Boulay
CascadeurOumar Diaouré

générique artistique

Gérard Lanvin(Gabriel Carré)
Niels Arestrup(Victor Kancel)
Sylvie Testud(Marion Reynaud)
Anne Consigny(Françoise Carré)
Laura Smet(Camille Kancel)
Slimane Dazi(Abdel)
Cyril Lecomte(Francis Castella)
Pierre Kiwitt(Joseph)
Jochen Hägele(Sacha)

Bibliographie

Synopsis

Trois hommes débarquent au domicile de Gabriel Carré, commissaire à la BRB. Menaçant sa femme, Françoise, ils l’obligent à procéder, faux documents officiels à l’appui, à l’extraction d’un détenu : Victor Kancel. Protégé pendant ses 96 heures de supposée garde à vue, celui-ci s’installe, avec ses hommes de main, Abdel, Joseph et Sacha, dans une maison de banlieue isolée, où il enferme Carré. Trois ans plus tôt, Kancel a été arrêté par Carré pendant un braquage : il veut savoir qui l’a balancé. Joseph et Sacha s’inquiètent pour le butin du casse, qui a disparu. Pendant ce temps, Marion, protégée de Carré, s’étonne qu’il ne soit pas venu assister à son examen de commissaire. L’attitude fuyante de Françoise lui fait sentir qu’il se passe quelque chose.Kancel se rend à l’anniversaire de son petit-fils, Tom, et voit sa fille, Camille. Il fait venir son avocat, Maître Castella, à la maison. C’est chez lui que le magot était caché, mais il se l’est fait braquer. Kancel l’abat. Carré convainc Joseph et Sacha que Kancel essaie de les doubler. Celui-ci les tue. Puis Kancel fait venir Camille, car il a compris qu’elle est la maîtresse du commissaire. Ce dernier explique enfin au malfrat que personne ne l’a donné : il s’est juste trahi lui-même quand il a annoncé à Tom, au téléphone, qu’il ne pourrait pas venir à son anniversaire à cause d’une "affaire". Kancel, fou de rage, s’apprête à tuer Carré : Camille lui tire dans l’épaule. Marion, qui a mené son enquête, arrive pour arrêter Kancel.
© LES FICHES DU CINEMA 2014
Logo

Exploitation