Vingt quatre jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi (2013) Alexandre Arcady

Pays de productionFrance
Sortie en France30 avril 2014
Procédé image35 mm - Couleur
Durée110 mn
>> Rechercher "Vingt quatre jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAlexandre Arcady
Réalisateur seconde équipeAlexandre Aja
ScénaristeAntoine Lacomblez
ScénaristeEmilie Frèche
ScénaristeAlexandre Arcady
Auteur de l'oeuvre originaleRuth Halimid'après l'ouvrage "24 jours : La vérité sur la mort d'Ilan Halimi"
Auteur de l'oeuvre originaleEmilie Frèched'après l'ouvrage "24 jours : La vérité sur la mort d'Ilan Halimi"
DialoguisteAntoine Lacomblez
DialoguisteEmilie Frèche
DialoguisteAlexandre Arcady
Société de production Alexandre Films (Paris)
Société de production Orange Studio
Producteur associéFrédérique Dumas
Producteur exécutifCatherine Grandjean
Producteur exécutifClaude Fenioux
Directeur de productionOlivier Sarfati
Distributeur d'origine Paradis Films (Paris)
Directeur de la photographieGilles Henry
CadreurChristophe Soffietti
Opérateur steadycamChristophe Soffietti
Ingénieur du sonChristian Fontaine
MixeurYves-Marie Omnes
Compositeur de la musique originaleArmand Amar
DécorateurTony Egry
CostumierEric Perron
MaquilleurMarie Lastennet
CoiffeurPatrick Inzerillo
MonteurManu de Sousa
MonteurRaphaël Bouchez
RégisseurAttila Egry
Directeur de castingPierre-Jacques Bénichou
Photographe de plateauEtienne George
Réalisateur du making-offNoémie Fansten

générique artistique

Zabou Breitman(Ruth Halimi)
Pascal Elbé(Didier Halimi)
Jacques Gamblin(le commandant Delcour)
Sylvie Testud(Brigitte Farell)
Eric Caravaca(José Fernandez)
Syrus Shahidi(Ilan)
Alka Balbir(Yaël Halimi)
Tony Harrisson(Youssouf Fofana)
Olivier Sitruk(Raphy)
Mathieu Boujenah(Johan)
Olivier Barthélémy(Jérôme Ribeiro)
Pauline Cheviller(Anne-Laure)
Audrey Giacomini(Mony)
Mickaël Guigui(le cousin)
Marc Robert(le capitaine Garcin)
Emilie Caen(le capitaine Barsac)
Sophie Tapie(le lieutenant Vogel)
Alexis Michalik(le lieutenant Joubert)
Razis Metlaine(le lieutenant Selim)
Kamel Labroudi(Smiler)
Barbara Bolotner(Tifenn)
Mona Walravens(Léa)
Donia Eden(Emma)
Rebecca Azan(Muriel)
Alexandre Carrière(le serrurier)
Laurent Priou(le père de Ribeiro)
Calvynn Moutassi(un geôlier)
Abdoulaye Fofana(un geôlier)
Mike François(un geôlier)
Tom Hygreck-Egry(Jérémy)
Kevin Elarbi(Karim)
Ronald Reznik(Alain Stern)
Marc Samuel(le rabbin Zini)
Lucie Boujenah(Julie)
Moshé Elbaze(le rabbin)
Emmanuelle Bach(la juge d'instruction)
Stefan Godin(le procureur)
Rugooputh Oodeswar(le gérant du cyber-café)
Michaël Mercier(Gilles Benhamou)
Laura Boujenah(la policière dans le RER)
Sonia Atchanhouin(la fille dans le RER)
Charline Emane(un enfant)
Chely Berreby(un enfant)
Marc-Olivier Fogiel(le journaliste de RTL)
Frédéric Saldmann(le médecin légiste)
Michaël Darmon(le journaliste d'I-Télé)
Wendy Bouchard(la voix d'une journaliste)
Liseron Boudoul(la voix d'une journaliste)
Valérie Alexandre(la voix d'une journaliste)

Bibliographie

Synopsis

21 janvier 2006. Ilan Halimi, 26 ans, dîne avec sa mère, Ruth, et sa soeur, Yaël. Puis il accepte le rendez-vous que lui donne une jeune fille, rencontrée au magasin de téléphone où il travaille. La petite amie d’Ilan reçoit un appel lui annonçant qu’il a été enlevé. Les ravisseurs, pensant que tous les Juifs sont riches, réclament une rançon exorbitante, impossible à payer pour Ruth comme pour son mari, Didier, dont elle est divorcée. La famille avertit la police. Le commandant Delcour prend l’affaire en main. La psychologue Brigitte Farell est chargée de les assister dans les négociations avec les ravisseurs. À sa demande, Didier devient leur unique interlocuteur. Les appels sont localisés : ils viennent de Côte d’Ivoire. Le chef du gang, Youssouf Fofana, est, en effet, à Abidjan, tandis que sa bande séquestre Ilan dans une cité de la banlieue parisienne.Didier exige de recevoir une photo de son fils. Fofana rentre alors à Paris, puis semble accepter un échange, mais il balade Didier, qui, dès lors, ne répond plus au téléphone. Fofana essaie de soutirer la rançon à un rabbin. En vain. Puis la police échoue à l’arrêter dans un cybercafé où il a été repéré. Fofana abandonne. Ilan est retrouvé agonisant, brûlé et affamé, au bord d’une voie de chemin de fer, et meurt à l’hôpital. Dès lors, l’affaire devient publique. Des portraits robots établis durant l’enquête sont diffusés. Le gang est démantelé. Au procès, grâce à l’insistance de Ruth, l’antisémitisme est retenu comme circonstance aggravante.
© LES FICHES DU CINEMA 2014
Logo

Exploitation