Good luck Algeria (2014) Farid Bentoumi

Pays de productionFrance ; Belgique
Sortie en France30 mars 2016
Procédé image35 mm - Couleur
Durée90 mn
>> Rechercher "Good luck Algeria" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurFarid Bentoumi
Assistant réalisateurClaire Corbetta-Doll
Assistant réalisateurJustine Bosco
ScénaristeFarid Bentoumi
Collaborateur scénaristiqueNoé Debré
Collaborateur scénaristiqueGaëlle Macé
DialoguisteFarid Bentoumi
Société de production Les Films Velvet (Paris)
Coproduction Les Films du Fleuve (Liège)
Coproduction France 3 Cinéma
Coproduction Voo/Be TV (Bruxelles)
Coproduction RTBF - Radio Télévision Belge Francophone
ProducteurFrédéric Jouve
Directeur de productionChristophe Grandière
Distributeur d'origine Ad Vitam Distribution (Paris)
Directeur de la photographieIsabelle Dumas
MixeurLuc Thomas
Compositeur de la musique originaleRobin Foster
DécorateurDavid Faivre
MonteurJean-Christophe Bouzy
ScriptVirginie Prin
Directeur de castingAntoine Carrard

générique artistique

Sami Bouajila(Sam)
Franck Gastambide(Stéphane)
Chiara Mastroianni(Bianca)
Hélène Vincent(Françoise)
Bouchakor Chakor Djaltia(Kader)
Coralie Avril(Stella)
Fadila Belkebla(Sarah)

Bibliographie

Synopsis

Né d’un père algérien et d’une mère française, Sam, marié et père d’une petite fille, est installé dans les Alpes où, avec son ami Stéphane, ex-champion olympique, il tient une fabrique de skis de luxe. L’entreprise perd son partenariat avec un athlète suédois désormais lié au sponsor de son pays. Sam et Stéphane ont cruellement besoin d’argent. Stéphane propose alors à Sam de participer aux Jeux d’hiver en représentant l’Algérie dans une épreuve de ski de fond. D’abord réticent, Sam accepte quand il entend parler d’une subvention substantielle. Il entame sa préparation, sous l’oeil sceptique de son épouse, Bianca, enceinte, et se fait faire un passeport algérien. Sam reste loin des temps qualificatifs. À Noël, son père lui offre les terrains d’oliviers qu’il possède au bled. L’entreprise va de plus en plus mal. Lors d’une épreuve de qualification, Sam prête des skis de son entreprise aux petits pays africains. Après avoir enfin réussi à décrocher sa qualification, Sam va à Alger où il ne récupère auprès de la Fédération qu’un dixième des subventions allouées par le CIO. Il se rend ensuite sur les terres familiales, où il retrouve ses parents et leur nombreuse famille. Sam se dispute avec ses cousins car ses vergers ne sont pas exploités. Le lendemain, il retrouve son père qui lui offre l’argent qu’il a obtenu de la vente de ses terres afin que Sam sauve son entreprise. Toute la famille assiste depuis l’Algérie à la cérémonie d’ouverture des JO, durant laquelle Sam est porte-drapeau.
© LES FICHES DU CINEMA 2016
Logo

Exploitation