La Danseuse (2015) Stéphanie Di Giusto

Pays de productionFrance ; Belgique ; République Tchèque
Sortie en France28 septembre 2016
Procédé image35 mm - Couleur
Durée108 mn
>> Rechercher "La Danseuse" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurStéphanie Di Giusto
ScénaristeStéphanie Di Giusto
ScénaristeSarah Thibau
Collaborateur scénaristiqueThomas Bidegain
Auteur de l'oeuvre originaleGiovanni Listad'après l'ouvrage "Loïe Fuller, danseuse de la Belle Epoque"
DialoguisteStéphanie Di Giusto
DialoguisteSarah Thibau
Société de production Wild Bunch (Paris)
Coproduction Orange Studio
Coproduction Les Films du Fleuve (Liège)
Coproduction Sirena Film (Praha)
Coproduction Voo/Be TV (Bruxelles)
Coproduction RTBF - Radio Télévision Belge Francophone
ProducteurAlain Attal
ProducteurMarie Jardillier
ProducteurEmma Javaux
Producteur exécutifXavier Amblard
Directeur de productionBruno Vatin
Distributeur d'origine Wild Bunch Distribution (Paris)
Directeur de la photographieBenoît Debie
Ingénieur du sonPierre Mertens
MixeurEric Chevallier
DécorateurCarlos Conti
CostumierAnaïs Romand
MonteurGéraldine Mangenot
Directeur de castingPascale Béraud

générique artistique

Soko(Loïe Fuller)
Gaspard Ulliel(Louis)
Mélanie Thierry(Gabrielle)
Lily-Rose Depp(Isadora Duncan)
François Damiens(Marchand)
Louis-Do de Lencquesaing(Armand)
Amanda Plummer(Lily)
Denis Ménochet(Ruben)

Bibliographie

Synopsis

?Fin du XIXe siècle, l’Ouest américain. Marie-Louise Fuller, passionnée d’art, vit avec son père Ruben, "fortyniner". Il est tué. Elle rejoint sa mère, membre du mouvement des "Mothers", à New York. Marie-Louise passe des auditions et décroche un petit rôle muet au théâtre. Sur scène, elle perd sa jupe, trop grande, et fait tourner le tissu autour d’elle. Le public adhère. Elle travaille sa danse et se produit lors des entractes. Louis Dorsay, comte français, la repère. Marie-Louise devient Loïe Fuller. Elle part en France pour y déposer un brevet permettant de protéger la propriété de sa danse. Elle se présente aux Folies Bergère. ?Le directeur, M. Marchand, l’ignore, mais son assistante Gabrielle est bluffée par les dessins techniques de sa danse. Deux semaines plus tard, Loïe se produit aux Folies et remporte un franc succès. Louis revient à Paris. Amoureux de Loïe, il loge ses danseuses des Folies dans son château. Armand Duponchel, directeur de l’Opéra, propose à Loïe d’y danser. Isadora Duncan remplace une danseuse et fascine Loïe, qui pense ses projets avec elle. Un lien ambigu et univoque se crée. Le corps de Loïe s’affaiblit. Elle se plonge dans des bains de glaçons pour se remettre. Largement inspirée par Loïe, Isadora part faire une carrière solo, très vite saluée. Loïe sombre dans la dépression. Son estrade s’effondre à l’Opéra, mais elle salue son public pour la première fois. Louis se suicide. Loïe reçoit le brevet pour protéger son oeuvre.
© LES FICHES DU CINEMA 2016
Logo

Exploitation