Une intime conviction (2017) Antoine Raimbault

Pays de productionFrance ; Belgique
Sortie en France06 février 2019
Procédé image35 mm - Couleur
Durée110 mn
>> Rechercher "Une intime conviction" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAntoine Raimbault
Assistant réalisateurPierrick Vautier
ScénaristeAntoine Raimbault
Auteur de l'oeuvre originaleAntoine Raimbaultd'après une idée
Auteur de l'oeuvre originaleKarim Dridid'après une idée
DialoguisteAntoine Raimbault
DialoguisteIsabelle Lazard
Société de production Delante Cinéma (Paris)
Coproduction uMedia (Bruxelles)
ProducteurCaroline Adrian
CoproducteurNadia Khamlichi
CoproducteurGilles Waterkeyn
CoproducteurTatjana Kozar
Directeur de productionStéphane Bouchard
Distributeur d'origine Memento Films Distribution
Directeur de la photographiePierre Cottereau
Ingénieur du sonFrédéric Meert
MixeurAlek Goosse
Compositeur de la musique originaleGrégoire Auger
DécorateurNicolas de Boiscuillé
CostumierIsabelle Pannetier
MaquilleurPascal Thiollier
CoiffeurJeanne Milon
MonteurJean-Baptiste Beaudoin
ScriptIsabelle Ribis
Directeur de castingRichard Rousseau

générique artistique

Marina Foïs(Nora)
Olivier Gourmet(Maître Eric Dupond-Moretti)
Laurent Lucas(Jacques Viguier)
Jean Benguigui(Maître Szpiner)
François Fehner(le président Richiardi)
François Caron(Maître de Caunes)
Philippe Dormoy(l'avocat général)
Jean-Claude Leguay(Maître Debuisson)
Philippe Uchan(Olivier Durandet)
Armande Boulanger(Clémence Viguier)
Steve Tientcheu(Bruno)
Léo Labertrandie(Félix)
Laurent Schilling(le commissaire Saby)
Roger Souza(Jean Viguier)
India Hair(Séverine)

Bibliographie

Synopsis

2009. Cheffe dans un restaurant, Nora vit seule avec son fils adolescent. Un soir, elle raccompagne Clémence, qui donne des cours de maths à ce dernier. Clémence est la fille de Jacques Viguier : blanchi en première instance du meurtre de sa femme Suzy, disparue en 2000 et dont le corps n’a jamais été retrouvé, il est appelé à comparaître au procès en appel, à Albi. Bouleversée par la jeune fille, convaincue de l’innocence de Viguier, Nora persuade Éric Dupond-Moretti, ténor du barreau, de défendre cet homme. L’avocat demande alors à Nora de plonger dans d’innombrables heures d’écoutes téléphonique : elle met au jour des partis pris de l’enquête, et la part active de l’amant de Suzy, Olivier Durandet, dans certaines conclusions. Nora, de plus en plus obsédée, oublie son fils, a un accident de voiture et tente à tout prix de faire accuser l’amant en lieu et place du mari. L’avocat la met en garde contre son aveuglement, et lorsqu’il découvre qu’elle ne lui a pas signalé avoir été jurée lors du premier procès, il perd confiance. Nora insiste et continue à lui fournir des informations. Parallèlement, elle rend visite à des témoins. L’avocat estime que Nora est dangereuse, que sa haine ressemble à celle des accusateurs de Viguier. Néanmoins sa plaidoirie met en avant toutes les zones d’ombre, la puissance de l’imagination, concours Lépine de l’hypothèse , le manque de respect pour la présomption d’innocence. Jacques Viguier est acquitté.
© LES FICHES DU CINEMA 2019
Logo

Exploitation

Nombre de salles de sortie (Paris)37
Nombre d'entrée première semaine (Paris)43393
Nombre d'entrées première semaine (France)130195
Nombre de salles de sortie (France)200

Tournage

Dates de tournage

Début : 03 novembre 2017
Fin : 18 décembre 2017