The Sweet Hereafter (1996) Atom Egoyan

De beaux lendemains

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France 1997
Procédé image35 mm - Couleur
Durée112 mn
DistributeurARP Sélection (source : ADRC)
>> Rechercher "The Sweet Hereafter" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAtom Egoyan
Auteur de l'oeuvre originaleRussell Banks
AdaptateurAtom Egoyan
ProducteurCamelia Frieberg
ProducteurAtom Egoyan
Producteur exécutifRobert Lantos
Producteur exécutifAndras Hamori
Distributeur d'origine ARP Sélection (Paris)
Directeur de la photographiePaul Sarossy
Compositeur de la musique originaleMychael Danna
DécorateurPhillip Barker
CostumierBeth Pasternak
MonteurSusan Shipton

générique artistique

Ian Holm(Mitchell Stephens)
Peter Donaldson(Schwartz)
Bruce Greenwood(Billy Ansell)
Arsinée Khanjian(Wanda Otto)
Tom McCamus(Sam Burnell)
Sarah Polley(Nicole Burnell)
Gabrielle Rose(Dolores Driscoll)
Alberta Watson(Risa Walker)
Caerthan Banks(Zoe Stephens)

Bibliographie

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

La mort de nombreux enfants lors d'un tragique accident de bus a profondément marqué les habitants de la petite communauté de Sam Dent. L'avocat Mitchell Stephens débarque, lui-même fragilisé par les appels téléphoniques continuels de sa fille héroïnomane et séropositive. Il tente de convaincre les parents de porter plainte. Dolores Driscoll, la conductrice du bus, est ébranlée par ses pressions, quelques parents (les Otto, des hippies radieux, ou les Walker propriétaires d'un motel...) se laissent tenter par l'appât du gain ou la possibilité de trouver un exutoire à leur colère. D'autres comme Billy Ansel, veuf qui a tout perdu avec la mort de ses deux enfants, se dressent contre l'avocat. Tout près de réussir, Stephens est mis en échec par Nicole Burnell l'adolescente survivante qui infirme ses thèses, et ment en parlant d'excès de vitesse. Le tentateur a perdu sa partie de poker et le village peut terminer son deuil, pour retrouver paix et dignité. Deux ans après, Stephens, rencontre une amie de sa fille dans un avion puis, en ville, Dolores qui travaille et conduit à nouveau un autobus.
Copyright Bibliothèque du film, 1997
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)79604
Nombre de salles de sortie (Paris)20
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)12
Nombre d'entrée première semaine (Paris)31479
Nombre d'entrées première semaine (France)68366
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)190000
Nombre de salles de sortie (France)95

Tournage

Lieux de tournage

Palmares