Too Late the Hero (1969) Robert Aldrich

Trop tard pour les héros

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France30 septembre 1970
Procédé image35 mm - Couleur
Durée133 mn
>> Rechercher "Too Late the Hero" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRobert Aldrich
Réalisateur seconde équipeOscar Rudolph
Assistant réalisateurGrayson Rogers
Assistant réalisateurMalcolm Harding
ScénaristeRobert Aldrich
ScénaristeLukas Heller
Auteur de l'oeuvre originaleRobert Aldrichd'après une histoire originale
Auteur de l'oeuvre originaleRobert Shermand'après une histoire originale
Société de production The Associates & Aldrich Company Productions
Société de production Palomar Pictures International
Société de production ABC - American Broadcasting Company
ProducteurRobert Aldrich
Producteur associéWalter Blake
Distributeur d'origine 20th Century Fox Corporation
Directeur de la photographieJoseph F. Biroc
CadreurHerbert Smith
CadreurJoe Jackman
CadreurOrville Hallberg
Ingénieur du sonRichard Church
Compositeur de la musique originaleGerald Fried
Directeur artistiqueJames Dowell Vance
DécorateurJohn W. Brown
CostumierCharles E. James
MaquilleurWilliam Turner
MaquilleurJack Stone
MonteurMichael Luciano
RégisseurEddie Saeta
Directeur de castingLynn Stalmaster
Créateur du génériqueRichard Kühn
Coordinateur des effets spéciauxHenry Millar Jr.
Coordinateur des effets sonoresMilo B. Lory

générique artistique

Michael Caine(le soldat Tosh Hearne)
Cliff Robertson(le lieutenant Sam Lawson)
Henry Fonda(le capitaine John G. Nolan)
Ian Bannen(le soldat Thornton)
Harry Andrews(le lieutenant-colonel Thompson)
Denholm Elliott(le capitaine Hornsby)
Ronald Fraser(le soldat Campbell)
Lance Percival(le caporal McLean)
Percy Herbert(le sergent Johnstone)
Michael Parsons(le soldat Rafferty)
Harvey Jason(Scott)
William Beckley(le soldat Currie)
Don Knight(le soldat Connolly)
Sean MacDuff(le soldat Rogers)
Martin Horsey(le soldat Griffiths)
Roger Newman(le soldat Riddle)
Ken Takakura(Yamaguchi)
Patrick Jordan(le sergent-major)
Sam Kydd(le sergent)
Frank Webb(l'enseigne)

Bibliographie

Synopsis

Novembre 1942, dans le sud du Pacifique. Dans une île des Nouvelles Hébrides, des détachements anglais et japonais se font face et se partagent le territoire. Un convoi naval américain, progressant dans les eaux avoisinantes, risque fort d'être anéanti si l'on ne détruit l'émetteur-radio japonais installe sur l'île. La marine américaine s'est engagée à fournir aux Anglais chargés de la mission de destruction de l'émetteur, un officier parlant japonais qui, une fois le sabotage effectué, enverra aux Japonais un faux message suffisamment long pour immobiliser l'ennemi et permettre au convoi américain de passer. C'est le jeune lieutenant Lawson qui est choisi et, à son corps défendant (il était sur le point d'avoir une permission d'un mois), il se met aux ordres de l'officier qui dirige le camp anglais. La patrouille commence sa route. Le capitaine qui la dirige, Hornsby, se montre si incompétent que ses hommes sont peu à peu décimés par les Japonais. Un soldat anglais, Tosh, se rebelle et Hornsby lui promet la cour martiale. Arrivés au but de la mission, le camp japonais, les hommes font le guet tandis que l'un d'entre eux sabote l'émetteur. Un conflit naît entre Hornsby et Lawson : ce dernier refusera d'aider son chef, estimant qu'il a outre passé les ordres qu'on lui avait donnés. Il le laissera mourir sous les balles japonaises. La mission à moitié accomplie, Lawson, Tosh et deux autres soldats font marche arrière. Mais, comme ils ont surpris l'emplacement secrets de bombardiers ennemis, les Japonais veulent absolument les rattraper. Ils leur enjoignent de se rendre à l'aide de haut-parleurs disséminés dans la jungle. Seul survivant, Tosh réintégrera le camp. C'est en quelque sorte un héros malgré lui, car s'il n'avait tenu qu'à lui, il serait remonté vers le Nord pour échapper aux Japonais. Il lui était égal d'épargner des vies humaines en livrant le secret de l'emplacement des bombardiers.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation