Wrong Is Right = The Man With the Deadly Lens (1981) Richard Brooks

Meurtres en direct

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France08 septembre 1982
Procédé image35 mm - Couleur
Durée118 mn
>> Rechercher "Wrong Is Right = The Man With the Deadly Lens" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRichard Brooks
Assistant réalisateurSteven H. Perry
Assistant réalisateurR. Anthony Brown
Assistant réalisateurB. Thomas Seidman
Assistant réalisateurAlan Hopkins
Assistant réalisateurRobert E. Warren
ScénaristeRichard Brooks
Auteur de l'oeuvre originaleCharles McCarryd'après le roman "The Better angels"
Société de production Rastar Pictures
ProducteurRichard Brooks
Producteur associéGeorge Grenville
Producteur exécutifAndrew Fogelson
Distributeur d'origine Warner-Columbia Film
Directeur de la photographieFred J. Koenekamp
CadreurEdward Morey
CadreurAndrew M. Costikyan
Ingénieur du sonGene S. Cantamessa
Compositeur de la musique originaleArtie Kane
Directeur artistiqueKarl Hueglin
DécorateurEdward C. Carfagno
DécorateurRichard W. Pitman
DécorateurArthur Parker
CostumierRay Summers
CostumierBarry Delaneypour les costumes masculins
CostumierFrancine Jamisonpour les costumes féminins
MaquilleurJoe DiBella
MaquilleurChristina Smith
MonteurGeorge Grenville
RégisseurDean O'Brien
RégisseurJoan Bradshaw
Directeur de castingKaren Rea
CascadeurBill Burton

générique artistique

Sean Connery(Patrick Hale)
George Grizzard(le président Lockwood)
Robert Conrad(le général Wombat)
Katharine Ross(Sally Blake)
G.D. Spradlin(Philindros)
John Saxon(Homer Hubbard)
Henry Silva(Rafeeq)
Leslie Nielsen(Mallory)
Robert Webber(Harvey Nahar)
Rosalind Cash(Madame Ford)
Hardy Krüger(Helmut Unger)
Dean Stockwell(Hocker)
Ron Moody(le roi Awad)
Cherie Michan(Erika)
Tony March(Abu)
Marianne Marks(Suzy)
Jeffrey Wheat(Mike)
Joseph Whipp(John Brown)
Tom McFadden(Billy Bob Harper)
Ivy Bethune(la ménagère)
Jennifer Jason Leigh(la jeune fille)
Kiva Lawrence(la réceptionniste de la CIA)
Barry Cahill(le mari)
Angelo Bertolini(le cardinal)
Keith McConnell(Sir Robert Smythe)
Alexander Zale(le professeur Faheem)
Donald Bishop(le sénateur)
Diane Lynn Wilson(la femme au chien)
George Skaff(le colonel Qadeer)
Denis Hoppe(l'officier du Hagreb)
Milt Jamin(le médecin militaire du Hagreb)
Edward L. Moskowitz(le technicien de WTN)
Myron Natwick(l'amiral Leary)
Paul Lambert(le ministre de la défense)
Suzanne Reynolds(la reporter TV)
David Frankham(le reporter anglais)
Ed Pennybacker(le reporter américain)
Ken Bibeau(Marcus)
Art Evans(un garde de l'entrepôt)
Mio Polo(un garde de l'entrepôt)
Charles Hutchins(le chauffeur de taxi)
Mickey Jones(l'homme armé)
Dawna O'Brien(la secrétaire du président)
Pamela V. Kobbe(la secrétaire de Mister Hale)
Claire Grenville(la supporter de Mallory)
Merrill M. Mazuer(une journaliste de WTN)
Ken Gale(un journaliste de WTN)
Kerry Sullivan(un journaliste de WTN)
Melanie Stensland(une journaliste de WTN)
Ray Conners(un journaliste de WTN)
Melinda Casey(une journaliste de WTN)
Don Dunwell(un journaliste de WTN)
Don Worsham(un journaliste de WTN)

Bibliographie

Synopsis

Grand reporter à la chaîne de télévision américaine WTN, Patrick Hale est une vedette. En permanence, une équipe technique l'accompagne et le filme en direct. Pour l'heure, circulant en plein désert, Hale se rend auprès de son vieil ami Awad, le roi du Hagreb. Afin d'obéir aux « voeux du ciel », celui-ci vient, en effet, de négocier avec un trafiquant d'armes international, Helmut Unger, l'achat de deux bombes atomiques miniatures qu'il compte « offrir » au redoutable terroriste Rafeeq qui lutte pour la cause islamique et la destruction d'Israël. Membre de la CIA, une jeune journaliste, Sally Blake, parvient à avertir Washington de ce qui se trame avant de le payer de sa vie. En pleine campagne électorale, le Président Lockwood charge alors la CIA de liquider Awad. Or le souverain meurt brusquement dans des conditions mystérieuses et, profitant des circonstances, Rafeeq s'empare du pouvoir. Mallory, l'adversaire de Lockwood aux présidentielles, saisit ce prétexte pour dénoncer publiquement les « magouilles » de l'administration en place. Seule issue pour Lockwood : prouver le danger qui pesait sur le monde et, pour cela, retrouver les bombes. Unger se voit ainsi sollicité par toutes les parties en présence tandis que Hale mène parallèlement sa propre enquête. Au terme d'une série de règlements de compte sanglants, Rafeeq récupère les bombes et menace aussitôt de faire sauter New York si Lockwood ne démissionne pas. Refusant de céder au chantage malgré une vague de commandos-suicides qui provoque un peu partout la terreur, Lockwood, adroitement conseillé par Hale, se maintient à son poste. Finalement la bombe est localisée puis désamorcée et la guerre est immédiatement déclarée à Rafeeq. Ce qui permet à Lockwood d'être réélu sans problème et à Hale de continuer à exercer son métier et son pouvoir comme par le passé.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Videos

EditeurGaumont Columbia RCA Vidéo (Boulogne-Billancourt)
DistributeurGaumont Columbia RCA Vidéo (Boulogne-Billancourt)
Annee1995
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée114 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)68491
Nombre de salles de sortie (Paris)17
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)6
Nombre d'entrée première semaine (Paris)35476

Tournage

Lieux de tournage