Merry Christmas Mr. Lawrence (1982) Nagisa Ôshima

Furyo

Pays de productionGrande-Bretagne ; Japon ; Nouvelle-Zélande
Sortie en France01 juin 1983
Procédé image35 mm - Couleur
Durée122 mn
DistributeurBac Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Merry Christmas Mr. Lawrence" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurNagisa Ôshima
Assistant réalisateurRoger Pulvers
Assistant réalisateurLee Tamahori
ScénaristeNagisa Ôshima
Collaborateur scénaristiquePaul Mayersberg
Auteur de l'oeuvre originaleLaurens Van der Postd'après le roman "The Seed and the sower"
Société de production Cineventure Productions (London)
Société de production Oshima Productions
Société de production RPC - Recorded Picture Company (London)
Société de production Asahi National Broadcasting Company
ProducteurJeremy Thomas
Producteur associéJoyce Herlihy
Producteur exécutifMasato Hara
Producteur exécutifEiko Oshima
Producteur exécutifGeoffrey Nethercott
Producteur exécutifTerry Glinwood
Distributeur d'origine Soprofilms (Paris)
Directeur de la photographieToichiro Narushima
Ingénieur du sonAkira Honma
Compositeur de la musique originaleRyuichi Sakamoto
Directeur artistiqueAndrew Sanders
DécorateurJusho Toda
MaquilleurAnthony Clavet
MonteurTomoyo Oshima

générique artistique

Tom Conti(le colonel John Lawrence)
David Bowie(le major Jack Celliers dit "Strafer")
Takeshi Kitano(le sergent Gengo Hara)
Ryuichi Sakamoto(le capitaine Yonoi)
Jack Thompson(Hicksley)
Johnny Okura(Kanemoto, un garde coréen)
Alistair Browning(De Jong, un prisonnier hollandais)
James Malcolm(le frère de Celliers)
Chris Broun(Celliers à douze ans)
Yuya Uchida(le commandant de la prison militaire)
Ryûnosuke Kaneda(le président de la cour martiale)
Takashi Naitô(le lieutenant Iwata)
Tamio Ishikura(le procureur)
Mutsuhiro Toura(l'interprète)
Kan Mikami(le capitaine Ito)
Yuji Honma(le soldat Yajima)
Daisuke Iijima(le caporal Ueki)
Hideo Morota(le nouveau commandant du camp)
Barry Dorking(le médecin-chef)
Geoff Clendon(le médecin australien)
Grant Bridger(un officier prisonnier)
Ian Miller(un gardien anglais)
Don Stevens(un pasteur)
Richard Adams(un prisonnier de guerre)
Geoff Allen(un prisonnier de guerre)
Michael Baxter-Law(un prisonnier de guerre)
Mark Berg(un prisonnier de guerre)
Marcus Campbell(un prisonnier de guerre)
Colin Francis(un prisonnier de guerre)
Richard Hensby(un prisonnier de guerre)
Richard Hoare(un prisonnier de guerre)
Martin Ibbertson(un prisonnier de guerre)
Rob Jayne(un prisonnier de guerre)
Richard Mills(un prisonnier de guerre)
Mark Penrose(un prisonnier de guerre)
Arthur Ranford(un prisonnier de guerre)
Stephen Taylor(un prisonnier de guerre)
Richard Zimmerman(un prisonnier de guerre)
Yoichi IIjima(un soldat japonais)
Satoshi Ito(un soldat japonais)
Masaki Kusakabe(un soldat japonais)
Kunihide Kuruma(un soldat japonais)
Hiroshi Mikami(un soldat japonais)
Akihiro Masuda(un soldat japonais)
Tokuhisa Masuda(un soldat japonais)
Takeshi Nagasawa(un soldat japonais)
Takashi Odashima(un soldat japonais)
Masanori Okada(un soldat japonais)
Shoetsu Satô(un soldat japonais)
Rintaro Shibata(un soldat japonais)
Masamichi Shibasaki(un soldat japonais)
Kaname Shimura(un soldat japonais)
Kenzo Shirahama(un soldat japonais)
Hisao Takeda(un soldat japonais)
Hidenobu Togo(un soldat japonais)
Atsuo Yamashita(un soldat japonais)
Heiwa Yoshihara(un soldat japonais)
Takeshi Yu(un soldat japonais)

Bibliographie

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

Java 1942. Féru d'honneur, de discipline et de mépris du vaincu, le capitaine Yonoï dirige un camp de prisonniers anglais. Seul échappe à son intransigeance le lieutenant-colonel Lawrence qui connaît la langue et la civilisation japonaise. Sous ses ordres, le sergent Hara officie brutalement, forçant au seppuku (hara-kiri) une recrue coréenne qui a violé un prisonnier. Yonoï interrompra l'anarchie de ce spectacle improvisé pour le remplacer par une cérémonie, indicatrice de sa dureté et de sa pureté idéologiques, que ne pourra supporter l'homme violé qui se tranche la langue avec les dents devant l'horreur de la scène. Il faut dire qu'entre temps un nouveau prisonnier est arrivé au camp : le blond et fier major Celliers, officier d'élite, qui s'est rendu aux Japonais et que Yonoï a sauvé de la condamnation à mort. Entre les deux hommes, entre leurs forces de caractère respectives, une lutte s'est instaurée, sensible surtout dans leurs regards. Mais Celliers ne plie pas, il se rebelle et connaît le cachot. Pire, exploitant le défaut de la cuirasse du Japonais, son attirance physique et intellectuelle pour lui, il l'embrasse à un moment crucial où gardiens et prisonniers sont réunis. Yonoï s'écroule et Celliers, qui a sauvé les siens d'une répression sanglante, est enterré jusqu'au cou, le soleil brûlant sa tête jusqu'à la mort. Quelques années plus tard, la guerre étant finie, Lawrence retrouve Hara condamné à mort. La communication passe encore entre les deux hommes et leur entrevue se termine par ces mots à la fois douloureux et ironiques du Japonais : « Joyeux Noël, Mr Lawrence. »
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Videos

EditeurTF1
DistributeurTF1 International
Annee2001
FormatDVD - ZONE 2 (Europe/Japon)
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée118 minutes
EditeurTF1
DistributeurTF1
Annee2001
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée110 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)442496
Nombre de salles de sortie (Paris)19
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)38
Nombre d'entrée première semaine (Paris)81653

Tournage

Lieux de tournage