Les Loulous (1975) Patrick Cabouat

Pays de productionFrance
Sortie en France 1976
>> Rechercher "Les Loulous" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPatrick Cabouat
ScénaristePatrick Cabouat
Auteur de l'oeuvre originalePatrick Cabouat
Auteur de l'oeuvre originaleMarc Casanova
Société de production Alexia Films
Société de production Stephan Films (Paris)
Producteur déléguéVéra Belmont
Directeur de productionLinda Gutenberg
Distributeur d'origine Parafrance
Directeur de la photographieLionel Legros
Ingénieur du sonPierre Befve
Compositeur de la musique originaleHoracio Vaggione
Compositeur de la musique originaleElisabeth Wiener
MonteurBrigitte Sousselier

générique artistique

Jean-Louis Robert(Ben)
Valérie Mairesse(Marie)
Charlie Nelson(Dédé)
Raoul Billerey(Tramoneur)
Françoise Pagès(Tina)
Philippe Brizard
Hélène Surgère
Pierre Forget
Toufik Oucheme
Gérard Buhr

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Dans une cité de banlieue, quelques jeunes gens et jeunes filles ont pris l'habitude de se réunir le soir dans un café pour échapper à la solitude et à l'ennui et parce qu'ailleurs tout est fermé et qu'aucune structure d'accueil n'a été prévue pour eux par les promoteurs de la ville. Le patron du "bistrot", Tramoneur, ne voit pas d'un bon oeil l'intrusion de ces quelques adolescents dans son établissement, toutefois il les tolère et les supporte quand ils ne font pas trop de bruit. Ben et son amie Marie ne sont pas les derniers à s'amuser quand il le faut. Au bal où ils se sont connus ou dans la rue, avec les copains et sur les motos, ils vieillissent, s'affirment et se durcissent à mesure qu'ils prennent conscience de l'existence que les adultes semblent leur avoir réservée. Leur solitude et leur marginalité leur apparaissent de plus en plus évidentes. Un soir, au cours d'une soirée dansante, quelques dégâts sont commis dans la Maison des Jeunes. Tramoneur se sent aussitôt agressé en tant que contribuable et il interdit l'accès de son café à la bande. Le frère de Ben, Dédé, y pénètre pourtant et provoque Tramoneur. Ce dernier, se croyant menacé, se saisit de son fusil, tire et tue Dédé. Ben jure de venger la mort de son cadet, mais la police parvient à l'arrêter avant qu'il n'ait mis son projet à exécution. Interrogé, brutalisé, menacé, Ben est finalement conduit dans un hôpital psychiatrique où ses nerfs lâchent définitivement. Et c'est dans une vision apocalyptique qu'il finit de régler ses comptes avec la société.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation