Castle Keep (1968) Sydney Pollack

Un château en enfer

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France24 octobre 1969
Procédé image35 mm - Couleur
Durée105 mn
>> Rechercher "Castle Keep" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurSydney Pollack
Réalisateur seconde équipeRay Kellogg
Assistant réalisateurMarc Maurette
Assistant réalisateurStevo Petrovic
Assistant réalisateurPierre Roubaud
ScénaristeDaniel Taradash
ScénaristeDavid Rayfiel
Société de production Filmways Pictures
ProducteurMartin Ransohoff
ProducteurJohn Calley
Producteur associéEdward L. Rissien
Producteur exécutifBen Kadish
Directeur de productionLudmilla Goulian
Distributeur d'origine Columbia Pictures
Directeur de la photographieHenri Decae
Ingénieur du sonAntoine Petitjean
Ingénieur du sonYves Dacquay
Compositeur de la musique originaleMichel Legrand
ChorégrapheDirk Sanders
Créateur des décorsRino Mondellini
Directeur artistiqueMax Douy
Directeur artistiqueJacques Douy
Directeur artistiqueMort Rabinowitz
CostumierJacques Fonteray
CostumierJack Martell
MaquilleurRobert Schiffer
CoiffeurAnna Cristofani
MonteurMalcolm Cooke
RégisseurSuzanne Wiesenfeld
Directeur de castingLynn Stalmaster
Créateur du génériquePhill Norman
Coordinateur des effets spéciauxLee Zavitz
Photographe de plateauVictor Rodrigue

générique artistique

Burt Lancaster(le major Abraham Falconer)
Patrick O'Neal(le capitaine Beckman)
Jean-Pierre Aumont(le comte)
Peter Falk(le sergent Rossi)
Astrid Heeren(Thérèse)
Scott Wilson(le caporal Clearboy)
Tony Bill(le lieutenant Amberjack)
Al Freeman Jr.(le soldat Benjamin)
James Patterson(Elk)
Bruce Dern(Billy Bix)
Michael Conrad(le sergent De Vaca)
Caterina Boratto(la reine rouge)
Bisera Vukotic(la femme de Baker)
Élizabeth Teissier(une fille de la reine rouge)
Marja Allanen(une fille de la reine rouge)
Anne Marie Moskovenko(une fille de la reine rouge)
Eya Tuli(une fille de la reine rouge)
Elisabeth Darius(une fille de la reine rouge)
Karen Blanguernon(une fille de la reine rouge)
Maria Danube(une fille de la reine rouge)
Jancika Kovac(David)
Ernest Clark(le colonel britannique)
Harry Baird(le soldat qui danse)
J. David Jones(le soldat qui n'a qu'une oreille)
Jean Gimello(le Portoricain)

Bibliographie

Synopsis

Hiver 1944. Pendant que les armées allemandes préparent leur grande contre-offensive de la bataille des Ardennes, un groupe de huit fantassins américains éprouvés par la guerre occupent, sous les ordres du commandant Abraham Falconer, un château médiéval dominant le village de Sainte-Croix. Le comte de Maldorais, propriétaire des lieux, a deux passions : son château et sa ravissante nièce, qui est aussi sa femme. Mais le comte ne peut avoir d'héritier. Aussi ne semhle-t-il pas voir d'un mauvais oeil que Falconer courtise sa femme et que celle-ci se donne à lui. Quand Maldorais apprendra que sa femme est enceinte, il pensera tout simplement que le destin a exaucé ses voeux. Il est vrai que dans l'atmosphère de fin du monde qui règne dans ce château apparemment isolé de la guerre, rien ne paraît avoir d'importance. Chacun des soldats du groupe n'a pour ainsi dire aucun contact avec les autres et s'abandonne à sa passion ou à sa folie personnelle. Le lieutenant Amberjack, ex-professeur de théologie, joue de l'orgue. Le caporal Clearboy, cow-boy passionné de mécanique, tombe amoureux d'une Volkswagen. Le sergent Rossi, boulanger de son état, séduit la boulangère du village et délaisse ses armes pour le fournil. Et le soldat noir Benjamin, écrit son futur roman, qui n'est rien d'autre que la description (un peu idéalisée) de tout ce qui se passe en ce moment. Il y a enfin le capitaine Bechman, érudit et historien de l'art, qui fait tout son possible pour que les trésors artistiques du château ne soient pas détruits. Hélas, c'est peine perdue car le château deviendra le lieu stratégique essentiel, quand la contre-offensive allemande pénétrera dans le village voisin. Là, dans un désordre indescriptible, tout le monde fera le coup de feu, y compris les pensionnaires de la « Reine Rouge » la maison close si souvent visitée par les soldats. Celles-ci enverront sur les Allemands des cocktails molotov de leur fabrication. Bientôt le château est en ruines. Les derniers guerriers, qui sont peut-être des fantômes de guerriers, se retirent parmi les restes fumants de ce haut-lieu de l'art dévasté par la tourmente apocalyptique de la guerre.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 09 janvier 1968