Mean Streets (1973) Martin Scorsese

Mean Streets

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France12 mai 1976
DistributeurMission Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Mean Streets" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMartin Scorsese
Réalisateur seconde équipeDavid Osterhout
Assistant réalisateurRussell Vreeland
ScénaristeMartin Scorsese
ScénaristeMardik Martin
Société de production Warner Bros.
ProducteurMartin Scorsese
ProducteurJonathan T. Taplin
Producteur exécutifE. Lee Perry
Directeur de productionPaul Rapp
Directeur de la photographieKent Wakeford
Directeur de la photographieNorman Gerard
Ingénieur du sonDon Johnson
MixeurJohn Wilkinson
MixeurBud Grenzbach
MixeurWalter Goss
Compositeur de la musique originaleGiuseppe De Stefano"Addio sogni di gloria", "Canto per me" et "Monasterio Santa Chiara"
Auteur des chansons originalesEric Clapton"Hideaway" et "I Looked away"
Auteur des chansons originalesBert Holland"Please Mr. Postman"
Auteur des chansons originales The Rolling Stones"Jumping Jack Flash" et "Tell me"
Auteur des chansons originalesJohnny Ace"Pledging my love"
Auteur des chansons originalesRay Barretto"Ritmo sabroso"
Auteur des chansons originalesWalter Donaldson"You"
Auteur des chansons originalesHarold Adamson"You"
Auteur des chansons originales The Nutmegs"Ship of love"
Auteur des chansons originales The Paragons"Florence"
Interprète des chansons originales The Chantells"I love you"
Interprète des chansons originales The Shirelles"I met him"
Interprète des chansons originales The Ronettes"Be my baby"
Interprète des chansons originales The Miracles"Mickey's monkey"
Interprète des chansons originales The Marvelettes"Please Mr. Postman"
Interprète des chansons originales The Charts"Desiree"
Interprète des chansons originales The Aquatones"You"
Interprète des chansons originalesJimmy Roselli"Malafemmina"
Interprète des chansons originales Little Caesar & The Romans"Those oldies but goodies"
CostumierNorman Salling
MonteurSidney Levin
MonteurMartin Scorsese
Coordinateur des effets spéciauxBill Bales
CascadeurBill Katching
Conseiller artistiqueDavid Nichols

générique artistique

Robert De Niro(Johnny Boy)
Harvey Keitel(Charlie)
David Proval(Tony)
Amy Robinson(Teresa)
Richard Romanus(Michael)
Cesare Danova(Giovanni)
Victor Argo(Mario)
George Memmoli(Joey Catucci)
Lenny Scaletta(Jimmy)
Jeannie Bell(Diane)
Murray Mosten(Oscar)
Robert Carradine(le jeune assassin)
David Carradine(l'ivrogne)
Lois Walden(la jeune fille juive)
Harry Northup(le vétéran du Vietnam)
Dino Seragusa(le vieillard)
D'Mitch Davis(le flic de couleur)
Peter Fain(George)
Julie Andelman(une jeune femme à la soirée)
Robert Wilder(Benton)
Ken Sinclair(Sammy)
Jaime Alba(le premier jeune homme de Riverdale)
Ken Konstantin(le deuxième jeune homme de Riverdale)
B. Mitchell Reed(un disc-jockey)
Martin Scorsese(Shorty, le tueur engagé par Michael)
Nicki " Ack " Aquilino(un homme sur les quais)
Catherine Scorsese(la femme du palier)
Ron Satlof(Carl)
Barbara Weintraub(Heather Weintraub)
The Chips
Bill Minkin

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Quatre garçons attendent de décrocher le gros lot, quatre halo-américains, parents pauvres de la mafia qui jouent aux durs dans le quartier de la Petite Italie de New-York. Deux personnalités se détachent, celles de Charlie et de son cousin Johnny Boy. Charlie, vague neveu d'un caid de la mafia, se « tient sage », dans l'espoir que son oncle lui confiera la direction d'un restaurant. Mais Johnny Boy se montre une véritable tête brûlée, déclenchant la bagarre sous le moindre prétexte, susceptible, hâbleur, vaniteux, au demeurant le meilleur cousin du monde. Charlie, qui a conservé l'esprit de famille, que son éducation catholique a marqué au point d'en faire un saint, un mystique, un martyr également ratés (il s'exerce au martyre en se brûlant les mains et joue dans ces bas-fonds de l'East Side au bon samaritain). Charlie donc, intervient avec ses amis à chaque nouvelle « frasque » du cousin Johnny, et tâche d'arranger les pots cassés. Escroqueries minables, bagarres et règlements de compte, petits chantages, mais aussi un certain code de l'honneur parfois bien malmené. Un jour, loin de s'arranger aussi bien, cela finit par une vengeance collective éclaboussée de sang et de larmes. Tout ce monde, blessé, râlant, haineux ou pitoyable, couché ou à genoux attend. quel secours ?.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage