Talk Radio (1988) Oliver Stone

Talk radio

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France12 avril 1989
Procédé image35 mm - Couleur
Durée109 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Talk Radio" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurOliver Stone
Assistant réalisateurJoseph Reidy
Assistant réalisateurVebe Borge
ScénaristeEric Bogosian
ScénaristeOliver Stone
Auteur de l'oeuvre originaleEric Bogosiand'après la pièce "Talk radio"
Auteur de l'oeuvre originaleTad Savinard'après la pièce "Talk radio"
Auteur de l'oeuvre originaleStephen Singulard'après le roman "Talked to death : The life and murder of Alan Berg"
Société de production Cineplex-Odeon Films
Société de production Ten-Four Productions
ProducteurEdward R. Pressman
ProducteurA. Kitman Ho
Producteur associéDiane Schneier
Producteur associéNeal Weisman
Producteur exécutifGreg Strangis
Producteur exécutifSam Strangis
Directeur de productionClayton Townsend
Distributeur d'origine Capital Cinéma
Directeur de la photographieRobert Richardson
CadreurPhilip C. Pfeiffer
Opérateur steadycamToby Phillips
Ingénieur du sonTod A. Maitland
Ingénieur du sonKim Maitland
Compositeur de la musique originaleStewart Copeland
Créateur des décorsBruno Rubeo
Directeur artistique Milo
DécorateurDerek R. Hill
CostumierEllen Mirojnick
MaquilleurSharon Ilson
MonteurDavid Brenner
MonteurJoe Hutshing
ScriptSusan Malerstein
RégisseurJane Bartelme
Directeur de castingRisa Bramon
Directeur de castingBilly Hopkins
Créateur du génériqueDan Perri
Coordinateur des effets spéciauxDyan Traynor
Coordinateur des effets sonoresDyan Traynor
Photographe de plateauJoyce Rudolph

générique artistique

Eric Bogosian(Barry Champlain)
Alec Baldwin(Dan)
Ellen Greene(Ellen)
Leslie Hope(Laura)
John C. McGinley(Stu)
John Pankow(Chuck Dietz)
Michael Wincott(Kent/la voix de Michael/la voix de Joe)
Linda Atkinson(Sheila Fleming)
Robert Trebor(Jeffrey Fisher/la voix de Francine)
Zach Grenier(Sid Greenberg)
Tony Frank(Dino)
Harlan Jordan(le coach Armstrong)
Bill Johnson(un fan)
Kevin Howard(un fan)
Anna Levine(la femme au match de basketball/la voix de Denise)
Bruno Rubeo(Tony)
Pirie MacDonald(le juge Willard)
Allan Corduner(Vince/la voix de Morris)
Mimi Cochran(une fille)
Theresa Bell(une fille/la voix de Lucy)
Rockets Redglare(le tueur/la voix du plouc)
Angus G. Wynne(un mécanicien)
David Poynter(un mécanicien)
Chip Moody(le speaker)
Peter Zapp(la voix de Josh/la voix de Vincent)
Carl Kissin(la voix de Glen)
Park Overall(la voix de Debbie/la voix d'Agnes)
Earl Hindman(la voix de Chet/la voix de Black John/la voix de Jerry)
John Seitz(la voix de Bob)
Kyle McClaran(la voix d'Arnold)
Dee Pyland(la voix de Nancy)
Daniel Escobar(la voix de Frank)
Michele Mariana(la voix de Rhonda/la voix de la vieille dame/la voix de Julia)
William De Acutis(la voix du violeur/la voix de Ralph)
Frederica Meister(la voix de la femme sexy)
Luis Barajas(la voix de Fred)
Vernie Bailey(la voix de Jackie)
Martin Rayner(la voix d'Arnold)
Alan Clark(la voix de Larry)
Moby(la voix d'un journaliste radio)
Leigh French(la voix d'une journaliste radio)
Walter Lynn(la voix d'un journaliste radio)
John B. Wells(la voix du commentaire)

Bibliographie

Synopsis

Barry Champlain anime à Dallas une émission de radio, « Night Talk », qui déchaîne les passions locales. Chaque soir, des auditeurs anonymes appellent. Barry doit répondre à ces voix inconnues qui le prennent à parti, le plus souvent avec une extrême violence qu'il entretient d'ailleurs avec un art consommé. Chuck Dietz propose à Dan, le patron de la station, d'acheter « Night Talk » pour une diffusion sur le réseau national. Bien qu'obsédé par sa carrière, Barry craint, en acceptant, de perdre sa liberté de parole et de pensée. Nerveux, Barry demande à Ellen, son exfemme, de venir le soutenir lors de la première émission nationale. Au dernier moment, Barry apprend que la diffusion nationale est retardée. Pulsion suicidaire ? Désir de savoir enfin à quoi il joue depuis des années ?. Barry pousse le jeu jusqu'à ce qu'il en perde, finalement, le contrôle. Dan le félicite : jamais il n'a fait plus fort. Quelques instants plus tard, Barry est abattu par un homme qui, depuis des mois, jure qu'il tuera ce Juif de Barry Champlain.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)17127
Nombre de salles de sortie (Paris)9
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)6
Nombre d'entrée première semaine (Paris)10482

Tournage

Lieux de tournage