Myra Breckinridge (1970) Michael Sarne

Myra Breckinridge

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France19 mars 1971
Procédé image35 mm - Couleur
Durée95 mn
>> Rechercher "Myra Breckinridge" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMichael Sarne
Assistant réalisateurRichard Glassman
ScénaristeMichael Sarne
ScénaristeDavid Giler
Auteur de l'oeuvre originaleGore Vidald'après le roman "Myra Breckinridge"
AdaptateurMichael Sarne
Société de production 20th Century Fox Corporation
ProducteurRobert Fryer
Producteur associéJames Cresson
Directeur de productionWilliam Eckhardt
Distributeur d'origine Twentieth Century Fox France
Directeur de la photographieRichard Moore
Ingénieur du sonDon Bassman
Ingénieur du sonDavid Dockendorf
Compositeur de la musique originaleLionel Newman
Auteur des chansons originalesJohn Phillips"Secret Place"
Auteur des chansons originalesAllen Jones"Hard to Handle"
Auteur des chansons originalesAlvertis Isbell"Hard to Handle"
Auteur des chansons originalesAlan Bergman"You Gotta Taste All the Fruit"
Auteur des chansons originalesMarilyn Bergman"You Gotta Taste All the Fruit"
Compositeur des chansons originalesJohn Phillips"Secret Place"
Compositeur des chansons originalesOtis Redding"Hard to Handle"
Compositeur des chansons originalesSammy Fain"You Gotta Taste All the Fruit"
Interprète des chansons originalesRex Reed"Secret Place"
Interprète des chansons originalesMae West"Hard to Handle", "You Gotta Taste All the Fruit"
ChorégrapheRalph Beaumont
Directeur artistiqueJack Martin Smith
Directeur artistiqueFred Harpman
DécorateurWalter M. Scott
DécorateurReg Allen
CostumierTheadora Van Runkle
CostumierEdith Headpour Mae West
MaquilleurDan Striepeke
MaquilleurDel Acevedo
CoiffeurEdith Lindon
MonteurDanford B. Greene
Directeur de castingMichael McLean
Coordinateur des effets visuelsL.B. Abbott
Coordinateur des effets visuelsArt Cruickshank

générique artistique

Mae West(Leticia Van Allen)
John Huston(Buck Loner)
Raquel Welch(Myra Breckinridge)
Rex Reed(Myron, le jeune homme)
Farrah Fawcett(Mary Ann)
Roger C. Carmel(le docteur Montag)
Roger Herren(Rusty)
George Furth(Charlie Flager Jr.)
Calvin Lockhart(Irving Amadeus)
Jim Backus(le médecin)
John Carradine(le chirurgien)
Andy Devine(Coyote Bill)
Grady Sutton(Kid Barlow)
Robert P. Lieb(Charlie Flager Sr.)
Skip Ward(Chance)
Kathleen Freeman(Bobby Dean Loner)
B.S. Pully(Tex)
Buck Kartalian(Jeff)
Monte Landis(Vince)
Tom Selleck(Stud)
Peter Ireland(l'étudiant)
Nelson Sardelli(Mario)
Genevieve Waite(la patiente du dentiste)
William Hopper(l'officier de probation)
Charlene Jones(la masseuse)

Bibliographie

Synopsis

Myron Breckinridge, jeune homosexuel, fou de cinéma, décide d'en finir avec un sexe qui ne lui plaît pas, ou lui plaît trop !. Après une opération délicate, Myron Breckinridge fait place à une ravissante et sculpturale jeune femme, Myra Breckinridge. L'esprit de Myron, seul, demeure et il s'amuse à suivre les expériences de son double-féminin décidé à « anéantir le principe viril, muer l'amour actif en masochisme passif, stériliser le mâle » (un critique américain scripsit.). Myra se rend chez son oncle Buck Loner, qui dirige un cours privé d'art dramatique où se presse un ramassis de fats ratés, homosexuels ou hyper-virils. Elle se fait passer pour la veuve de Myron Breckinridge et exige de l'oncle Buck une part d'héritage censée lui revenir. En attendant, elle devient professeur - un professeur assez catastrophique - dans le cours de Buck Loner. Elle fait la connaissance de Leticia von Allen, vieille obsédée sexuelle excentrique, et de Rusty, un élève beau mais bête dont la virilité agressive la trouble particulièrement. Après avoir sodomisé Rusty, Myra se sent attirée vers une charmante jeune fille, Mary-Ann, et regrette. sa virile apparence d'autrefois. Contrainte d'avouer qu'elle n'est pas la veuve de Myron, Myra se voit forcée, pour récupérer son bien, de fournir à l'oncle Buck la preuve qu'elle est. son neveu ! Cependant, à la suite d'un accident, Myra se réveille Myron à l'hôpital. A-t-il rêvé ces aventures cinématographico-sentimentalo-érotiques ? Myron ne deviendra-t-il jamais Myra ? Peut-être bien que si, un jour.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation