Kaleidoscope (1966) Jack Smight

Le Gentleman de Londres

Pays de productionGrande-Bretagne
Sortie en France15 mars 1967
Procédé image35 mm - Couleur
Durée103 mn
>> Rechercher "Kaleidoscope" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJack Smight
Collaborateur à la réalisationAlfredo Lettieri
Assistant réalisateurKip Gowans
ScénaristeRobert Carrington
ScénaristeJane-Howard Carrington
Société de production Winkast Film Productions
ProducteurJerry Gershwin
ProducteurElliott Kastner
ProducteurPeter Medak
Distributeur d'origine Warner Bros. Pictures France
Directeur de la photographieChristopher Challis
CadreurAustin Dempster
Ingénieur du sonDudley Messenger
Ingénieur du sonGordon K. McCallum
Compositeur de la musique originaleStanley Myers
Directeur artistiqueMaurice Carter
DécorateurDavid Ffolkes
CostumierSally Tuffinpour Susannah York
CostumierMarion Foalepour Susannah York
CostumierAnthony Sinclairpour Warren Beatty
CostumierDorothy Edwards
CostumierJohn Hilling
MaquilleurW.T. Partleton
MaquilleurBob Lawrence
CoiffeurBarbara Ritchie
MonteurJohn Jympson
ScriptConnie Willis
Créateur du génériqueMaurice Binder

générique artistique

Warren Beatty(Barney Lincoln)
Susannah York(Angel McGinnis)
Clive Revill(l'inspecteur Manny McGinnis)
Eric Porter(Harry Dominion)
Murray Melvin(Aimes)
George Sewell(Billy)
Stanley Meadows(le capitaine de Dominion)
John Junkin(le porteur de Dominion)
Larry Taylor(le chauffeur de Dominion)
Yootha Joyce(la réceptionniste du musée)
Jane Birkin(la jeune femme exquise)
George Murcell(Johnny)
Anthony Newlands(Leeds)
Peter Blythe
Sean Lynch
John Bennett
Michael Balfour
Jose Sukhum Boonlve

Bibliographie

Synopsis

Lincoln Barney, venant de New York, débarque à Londres. A peine l'a-t-il aperçue dans un embouteillage qu'il tombe amoureux fou d'Angel Mac Ginnis, jolie vendeuse d'un magasin de mode. Lincoln disparaît pour se rendre en. mission très spéciale à Genève. Grand joueur de poker, il s'introduit dans une fabrique de jeux de cartes, la Société « Kaléidoscope ». Il y truque les cartes de manière à les rendre reconnaissables, ce qui va lui permettre de faire une tournée fructueuse des grands casinos d'Europe. A Monte-Carlo, il a la surprise de retrouver Angel. Mais celle-ci, ayant remarqué les talents extraordinaires de Lincoln, a envoyé un message à son père, inspecteur à Scotland Yard. L'inspecteur propose un marché à Lincoln : le pardon de toutes ses escroqueries à la condition d'acculer Dominion à la faillite. Ce Dominion est un trafiquant de grande envergure, criminel, dirigeant un gang de drogue. Il a entassé une immense fortune et possède un club où l'on joue gros. Lincoln parvient à s'y faire admettre. Une partie fantastique s'engage. Les autres joueurs abandonnent lorsque la mise atteint le chiffre fabuleux de 250 000 livres. On change les cartes : Lincoln doit se fier à sa bonne étoile. Dominion perd. Il séquestre Angel dans sa propriété, gardée par des chiens et par ses complices. Angel, avec l'aide de Lincoln, tente de s'échapper. Tous deux sont poursuivis dans les couloirs et galeries souterraines du castel. Ils sont sur le point d'être écrasés dans un tunnel par la puissante voiture de Dominion, lorsqu'à la dernière seconde, le père d'Angel les tire de cette situation dramatique. Dominion arrêté, les deux amoureux s'en vont faire une promenade en barque.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 17 janvier 1966