Iskandariyya lih ? (1977) Youssef Chahine

Alexandrie pourquoi ?

Pays de productionEgypte
Sortie en France 1980
>> Rechercher "Iskandariyya lih ?" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurYoussef Chahine
ScénaristeYoussef Chahine
ScénaristeMohsen Zayed
DialoguisteYoussef Chahine
DialoguisteMohsen Zayed
Société de production Misr International Films
ProducteurYoussef Chahine
Directeur de productionAbdel Hamid Daoud
Distributeur d'origine Misr International Films
Directeur de la photographieMohsen Nasr
Compositeur de la musique originaleFouad El-Zahry
MonteurRachida Abdel Salam

générique artistique

Mohsen Mohieddin
Naglaa Fathi
Ezzat El-Alayli
Mahmoud El-Meligui
Mohsena Tewfik
Ahmed Mehrez
Gerry Sundquist
Youssef Wahbi
Yehia Chahine
Leila Fawzi
Akela Rateb
Zeinab Sedki

Bibliographie

Synopsis

1942 à Alexandrie, en Egypte. Les colonnes blindées de Rommel sont aux portes de la ville, mais une jeunesse insouciante n'en continue pas moins de s'amuser. Yéhia en particulier qui ne rêve que de partir jouer la comédie aux Etats-Unis au grand dam de son père qui, avocat, a dû devenir fonctionnaire pour lui payer ses études. D'autres étudiants toutefois luttent par nationalisme, contre les Anglais ; Ibrahim en fait partie en organisant la grève des dockers tout en filant le parfait amour avec Sarah, jeune juive qui a dû quitter l'Allemagne nazie. Devant l'avance allemande, Sarah est bientôt obligée de partir tandis que, dans ce trouble interrègne, Yéhia monte des pièces de théâtre qui se soldent toutes par des échecs. Aussi est-il contraint, pour sauver ses parents de la misère, d'accepter une place dans une banque. Sur ces entrefaites, la victoire sourit aux Britanniques à El Alamein alors qu'Ibrahim, arrêté par la police et mal défendu par le père de Yéhia, est condamné à 15 ans de prison. La guerre se termine enfin, Sarah revient en Egypte pour voir Ibrahim qui va bientôt sortir de prison. Elle lui présente leur fils. Yéhia qui s'étiole dans sa banque reçoit enfin une réponse positive des Etats-Unis : il pourra aller étudier le cinéma à Pasadena. Réunissant visa et argent en un temps record, il s'embarque et réalise ainsi son rêve. A New York, la statue de la Liberté lui fait même un clin d'oeil.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)10745
Nombre de salles de sortie (Paris)2
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)7
Nombre d'entrée première semaine (Paris)2183