The Liberation of L. B. Jones (1970) William Wyler

On n'achète pas le silence

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France08 juillet 1970
Procédé image35 mm - Couleur
Durée102 mn
>> Rechercher "The Liberation of L. B. Jones" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurWilliam Wyler
Réalisateur seconde équipeRobert Swink
Assistant réalisateurAnthony Ray
ScénaristeJesse Hill Ford
ScénaristeStirling Silliphant
Auteur de l'oeuvre originaleJesse Hill Fordd'après le roman "The Liberation of Lord Byron Jones"
Société de production Liberation Company
ProducteurA. Ronald Lubin
Directeur de productionRussell Saunders
Distributeur d'origine Columbia Films (Paris)
Directeur de la photographieRobert Surtees
Ingénieur du sonJack Solomon
Compositeur de la musique originaleElmer Bernstein
Créateur des décorsKenneth A. Reid
DécorateurFrank Tuttle
MaquilleurBen Lane
CoiffeurVirginia Jones
MonteurCarl Kress

générique artistique

Lee J. Cobb(Oman Hedgepath)
Anthony Zerbe(Willie Joe Worth)
Roscoe Lee Browne(L.B. Jones)
Lola Falana(Emma Jones)
Lee Majors(Steve Mundine)
Barbara Hershey(Nella Mundine)
Yaphet Kotto(Sonny Boy Mosby)
Arch Johnson(Stanley Bumpas)
Chill Wills(Monsieur Ike)
Zara Cully(Mama Lavorn)
Fayard Nicholas(Benny)
Joe Attles(Henry)
Lauren Jones(Erleen)
Dub Taylor(le maire)
Brenda Sykes(Jelly)
Larry D. Mann(l'épicier)
Ray Teal(le chef de la police)
Eve McVeagh(Miss Griggs)
Sonora McKeller(Miss Ponsella)
Robert Van Meter(l'aveugle)
John S. Jackson(le suspect)
Jack Grinnage(le chauffeur)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Du train qui s'arrête dans la petite ville de Somerton dans le Tennessee descendent Steve et Nella Mundie. Steve, qui a terminé ses études de droit, vient s'installer chez son oncle, l'influent avocat Oman Hedgepalh, à qui il voue une admiration sans bornes. Dans le même train se trouve Sonny Boy Mosby, un noir, qui revient à Somerton pour se venger d'un fermier qui l'avait autrefois maltraité. A Somerton, le drame rode : l'entrepreneur des pompes funèbres noir, Lord Byron Jones, a décidé de divorcer pour adultère : sa femme Emma a une tumultueuse liaison avec un policier blanc ignoble et veule, Willie-Joe North. L.B. Jones s'adresse à Hedgepath pour qu'il se charge de ses intérêts. Celui-ci, qui redoute de plonger la petite ville du Sud dans un scandale énorme, conseille à Willie-Joe de régler lui-même cette affaire avec discrétion avant qu'elle n'arrive devant la Cour. Mais pour des raisons différentes, ni L.B. Jones, ni Emma - qui attend un enfant de Willie-Joe - ne veulent stopper la procédure du divorce. Il ne reste plus à Willie-Joe, pour éviter le scandale, qu'à assassiner Lord Byron Jones. Ce qu'il fait. Après quelques heures d'affolement, Hedgepath parviendra à étouffer l'affaire. Son neveu, Steve, dégoûté par les compromissions et les trafics causés par le racisme, quittera alors l'homme qu'il admirait tant. Sonny Boy Mosby, qui avait abandonné ses idées de meurtre, tuera pour venger l'assassinat impuni de L.B. Jones, le fermier Bumpas, puis quittera lui aussi Somerton.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage

Palmares