Les Bois noirs (1988) Jacques Deray

Pays de productionFrance
Sortie en France 1989
>> Rechercher "Les Bois noirs" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Deray
Assistant réalisateurRobert Kechichian
Assistant réalisateurPascal Fouineau
Assistant réalisateurOlivier Genet
ScénaristeJacques Deray
ScénaristePascal Bonitzer
Auteur de l'oeuvre originaleRobert Margerit
Société de production Mondex Films
Société de production Paradis Films (Paris)
Producteur déléguéEric Heumann
Producteur déléguéStéphane Sorlat
Producteur déléguéJean Labadie
Directeur de productionDominique Toussaint
Distributeur d'origine Bac Films
Directeur de la photographieCarlo Varini
Ingénieur du sonAlain Sempé
Compositeur de la musique originaleRomano Musumarra
DécorateurFrançois de Lamothe
MonteurHugues Darmois

générique artistique

Béatrice Dalle(Violette)
Philippe Volter(Gustave)
Stéphane Freiss(Bastien)
Geneviève Page(Nathalie Dupin, la mère)
Hervé Laudière(Antoine)
Michel Duchaussoy(Le juge d'instruction)
Jenny Clève(Anna Bourderias, la gouvernante)
Pierre Vial(Dr Charles)
Jacques David(Président Boisset)
Claudine Delvaux(Rose Charles)
Pierre Romans(le curé)

Bibliographie

Synopsis

Accusée du meurtre de son mari, Violette est interrogée par le juge d'instruction. Elle raconte sa rencontre peu banale avec Gustave. Il a trouvé son journal intime oublié dans un taxi, l'a recherchée et lui a proposé de l'épouser. Elle a accepté. Dans la demeure provinciale somptueuse où elle vit désormais, elle fait la connaissance de sa belle-mère, aimable et très vieille France, et de l'étrange factotum. Mais lorsqu'arrive Bastien, son beau-frère, jeune et sympathique, il s'étonne qu'une fille jeune, belle et dynamique comme elle ait pu épouser Gustave, c'est-à-dire "la Mort"! Gustave devient peu à peu jaloux de l'intérêt que Violette porte à son frère et finit par le tuer. Bastien ayant annoncé son départ, personne ne s'en étonne d'abord. Gustave devient de plus en plus violent, ennuyeux et ombrageux. Violette décide de le quitter. Un orage providentiel permet aux chiens de Bastien de retrouver le corps de leur maître, tandis que Gustave meurt empoisonné. Tous les indices accusent Violette, qui aurait vengé la mort de Bastien qui l'attirait manifestement. Mais on découvre la machination de Gustave qui s'est empoisonné lui-même en faisant accuser Violette. Celle-ci est libérée et hérite du domaine familial...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)54489
Nombre de salles de sortie (Paris)37
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)6
Nombre d'entrée première semaine (Paris)29658

Tournage

Lieux de tournage