Scorpio (1972) Michael Winner

Scorpio

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France11 avril 1973
Procédé image35 mm - Couleur
Durée113 mn
>> Rechercher "Scorpio" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMichael Winner
Assistant réalisateurMichael Dryhurst
Assistant réalisateurMalcolm Stamp
Assistant réalisateurJoseph M. Ellis
Assistant réalisateurWolfgang Glattes
ScénaristeDavid W. Rintels
ScénaristeGerald Wilson
Société de production Scimitar Films
Société de production The Mirisch Corporation
ProducteurWalter Mirisch
Directeur de productionJames Crawford
Directeur de productionLaci von Ronay
Directeur de productionDavid Silver
Distributeur d'origine Les Artistes Associés
Directeur de la photographieRobert Paynter
CadreurNorman Jones
CadreurLou Barlia
Ingénieur du sonBrian Marshall
Compositeur de la musique originaleJerry Fielding
Directeur artistiqueHerbert Westbrook
CostumierPhilippe Pickford
MaquilleurRichard Mills
MonteurFrederick Wilson
ScriptPamela Carlton
Directeur de castingLynn Stalmaster
CascadeurAlan Gibbs
Photographe de plateauJean-Louis Castelli

générique artistique

Burt Lancaster(Cross)
Alain Delon(Jean Laurier, dit Scorpio)
Paul Scofield(Serguei Zharkov)
John Colicos(McLeod)
Gayle Hunnicutt(Susan)
J.D. Cannon(Filchock)
Joanne Linville(Sarah)
Melvin Stewart(Pick)
Vladek Sheybal(Zemetkin)
Mary Maude(Anne)
Jack Colvin(le voleur)
James Sikking(Harris)
Burke Byrnes(Morrison)
William Smithers(Mitchell)
Shmuel Rodensky(Lang)
Howard Morton(Heck Thomas)
Celeste Yarnall(Helen Thomas)
Sandor Elès(Malkin)
Frederick Jaeger(Novins)
George Mikell(Dor)
Robert Emhardt(l'homme à l'hôtel)
Shane Rimmer(le policier à l'hôtel)
Morgan Farley

Bibliographie

Synopsis

Après une mission réussie à Paris, ils rentrent tous deux aux États-Unis. L'un, Cross, agent de la C.I.A., revient chez lui où l'attend sa femme, Sarah. L'autre, Jean Laurier dit « Scorpio », exécuteur sans faille, élève, ami, protégé de Cross, retrouve sa fiancée Suzan. Très vite, Cross se sent inexplicablement condamné par les siens. Il n'a pas tort. La C.I.A. a chargé « Scorpio » de l'abattre. Celui-ci devait déjà agir à Paris. Il ne l'a pas fait. Par amitié. Ou parce que le prix ne lui semblait pas suffisant. Mettant en pratique son expérience, Cross, déguisé, fuit jusqu'en Autriche où l'un de ses vieux camarades, Zharkov, fonctionnaire à l'ambassade d'U.R.S.S., l'héberge. Par des moyens pas toujours catholiques, la C.I.A. va forcer « Scorpio » à travailler pour eux. « Cross est un traître » assure le chef de la C.I.A., Mc Leod. Et « Scorpio » part en chasse. L'élève retrouve le maître, le traque. Complices implacables, les deux hommes luttent sans merci. Zharkov ne peut plus cacher son ami car l'U.R.S.S., prévenue par un membre zélé de l'ambassade, tient à le « récupérer ». Cross, qui refuse de passer à l'Est, apprend alors que sa femme Sarah a été accidentellement tuée par la C.I.A. Il revient pour la venger et parvient à exécuter (sans se faire prendre !) Mc Leod. « Scorpio », lui, n'est pas loin, qui rôde et s'interroge. A la C.I.A., tandis qu'il visionne un film sur Sarah Cross (laquelle servait d'agent de liaison, la C.I.A. en est certaine), « Scorpio » reconnaît, dans la foule, le contact de Sarah : sa propre fiancée, Suzan, insoupçonnable agent tchèque. « Scorpio » retrouve Suzan en conversation avec Cross. Il la tue sans l'écouter. Puis il abat son « maître ». Mais les exécuteurs deviennent parfois gênants. Pour les supprimer, il suffit d'un silencieux et d'une balle tirée d'une voiture.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 27 mai 1972

Lieux de tournage