Der Grüne Heinrich (1992) Thomas Koerfer

Henri le vert

Pays de productionSuisse ; France ; Allemagne
Durée110 mn
>> Rechercher "Der Grüne Heinrich" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurThomas Koerfer
ScénaristeBarbara Jago
ScénaristeThomas Koerfer
ScénaristePeter Müller
Société de production Condor Films AG (Zürich)
Société de production Toro-Film GmbH (Berlin)
Société de production Osby Films (Paris)
Société de production Groupe Expand Images
Société de production SRG - Schweizerische Radio-und Fernsehgesellschaft
Société de production ZDF- Zweites Deutsches Fernsehen (Mainz)
Société de production ORF - Österreichischer Rundfunk (Wien)
Producteur déléguéXavier Larère
Producteur déléguéKarl-Heinz Menzinger
Producteur exécutifPeter-Christian Fueter
Producteur exécutifPeter Reichenbach
Directeur de productionEdi Hubschmid
Directeur de productionGünther Russ
Distributeur d'origine Swift Distribution (Paris)
Directeur de la photographieGérard Vandenberg
Ingénieur du sonJohnny Dubach
Ingénieur du sonJean-Paul Loublier
DécorateurRainer Schaper
DécorateurJan Schlubach
CostumierMonika Jacobs
MonteurMarie-Josèphe Yoyotte
Photographe de plateauBrigitte Pougeoise

générique artistique

Thibault de Montalembert(Henri le Vert)
Andreas Schmid(Henri le Vert enfant)
Florence Darel(Anna)
Anna Scheschonk(Anna enfant)
Assumpta Serna(Judith)
Mathias Gnädinger(l'oncle)
Christine Schorn(Mama Rosa)
Arno Chevrier(Lys)
Dominique Sanda(la mère)

Bibliographie

Synopsis

Le carnaval bat son plein dans la sérénissime ville de Munich. Nous sommes peut-être vers la fin du XVIIIème florissant et le charivari carnavalesque autorise bien des licences. Henri, jeune étudiant suisse, suit d'un regard sévère les comportements de son ami Lys qui profite de la confusion pour tromper joyeusement sa douce fiancée Agnès. Protecteur, Henri se porte vers Lys, l'invective sur sa conduite inexcusable et le provoque en duel. Lys accepte à contre coeur, le combat se déroulera à l'aube. Henri, rentré chez lui, revit ce que fut sa courte vie. Son père est mort, jeune encore, à la chasse. Sa mère ne s'en est jamais remise et une mélancolie écrasante a été le cadre habituel de l'enfance d'Henri. L'amour de sa cousine Anna a éclairé quelque temps son adolescence, mais celle-ci a dû se retirer avec ses parents à la campagne, sa santé étant trop fragile. Lors du passage d'un cirque, Henri va, déguisé en petit singe, découvrir chez une actrice belle comme le jour, la magie de l'érotisme et de la sexualité. Plus tard, il retrouve sa cousine qui le supplie de la prendre, mais elle meurt dans ses bras. Ne pouvant supporter les égarements du dîner qui suit son enterrement, Henri se réfugie chez la jolie femme rencontrée au cirque, installée non loin de là. Avec elle, il vit une nuit d'amour torride. Ces souvenirs évoqués lui laissent un goût amer de trahison et expliquent pourquoi il n'a pu tolérer que Lys trompe Agnès. Le duel a lieu, Henri se jette sur la pointe de l'épée de Lys et trouve la mort qu'il souhaitait. Retrouvera-t-il Anna ?
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation