The Naked Edge (1960) Michael Anderson

La Lame nue

Pays de productionGrande-Bretagne ; Etats-Unis
Sortie en France06 septembre 1961
Procédé image35 mm - NB
Durée99 mn
>> Rechercher "The Naked Edge" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMichael Anderson
Assistant réalisateurPeter Bolton
Assistant réalisateurGordon Gilbert
Assistant réalisateurBill Cartlidge
ScénaristeJoseph Stefano
Auteur de l'oeuvre originaleMax Ehrlichd'après le roman "First train to Babylon"
Société de production Pennebaker Productions
Société de production Baroda Productions
Société de production Monica Corp.
Société de production Monmouth
Société de production Bentley Productions
ProducteurGeorges Glass
ProducteurWalter Seltzer
Distributeur d'origine United Artists
Directeur de la photographieErwin Hillier
CadreurTony White
Ingénieur du sonNorman Coggs
Compositeur de la musique originaleWilliam Alwyn
Directeur artistiqueCarmen Dillon
DécorateurVernon Dixon
CostumierJulie Harris
MaquilleurTony Sforzini
CoiffeurGordon Bond
MonteurGordon Pilkington
ScriptAngela Martelli
Directeur de castingRobert Lennard
Photographe de plateauTed Reed

générique artistique

Gary Cooper(George Radcliffe)
Deborah Kerr(Martha Radcliffe)
Eric Portman(Jeremy Clay)
Diane Cilento(Madame Heath)
Hermione Gingold(Lilly Harris)
Peter Cushing(Mister Wrack)
Michael Wilding(Morris Brooke)
Ronald Howard(Mister Claridge)
Ray McAnally(Donald Heath)
Sandor Elès(Manfridi)
Wilfrid Lawson(Mister Pom)
Martin Boddey(Jason Roote)
Helen Cherry(Miss Osborne)
Joyce Carey(Victoria Hicks)
Diane Clare(Betty)
Frederick Leister(le juge)
Peter Wayn(le chauffeur)

Bibliographie

Synopsis

Le témoignage formel et accablant de Georges Radcliffe, directeur commercial d'une compagnie de transports aériens, a fait condamner à la prison perpétuelle Donal Heath, un des employés de la maison, pour le meurtre de Jason Roote, son patron, et le vol d'une très forte somme d'argent, bien qu'il proteste de son innocence. A la même époque, Radcliffe a quitté la compagnie pour s'établir dans ses propres affaires où il a admirablement réussi. Six ans ont passé quand la femme de George, Martha, reçoit une lettre égarée par un vol de sacs postaux : un certain Jeremy Clay y menace Radcliffe de faire à la police des révélations sur sa culpabilité dans le meurtre de Roote. Tout en repoussant ses soupçons, Martha ne cesse de se demander si vraiment son mari n'est pas l'assassin. Et c'est avec cet état d'esprit qu'elle va désormais le regarder. Elle le revoit transpirant à grosses gouttes pendant la condamnation de Heath ; elle se rappelle que la fortune de George a commencé à cette époque, quand il s'est associé avec son ami Brooke (celui-ci même n'est-il pas aussi le meurtrier ?). Se promenant avec George sur la falaise de Douvres, elle craint qu'il ne la jette en bas ; et toute attitude, toute parole de Radcliffe ne fait qu'accroître une certitude dont elle a horreur, en les interprétant comme indices de culpabilité. Tandis que son mari essaie de clarifier une situation dont il se rend parfaitement compte, Martha agit comme une folle : elle rend visite à la femme de Heath qui lui crie sa haine, et lui laisse un chèque ; elle rend visite à Jeremy Clay qui lui dit sa conviction de l'erreur judiciaire. Il faudra qu'inquiet de la situation ainsi créée, le vrai meurtrier de Roote se démasque en essayant de tuer Martha et, en la manquant, pour qu'elle connaisse enfin la vérité et les circonstances du drame.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 03 octobre 1960