Le Cave est piégé (1961) Victor Merenda

Pays de productionFrance ; Espagne
Sortie en France31 juillet 1963
Procédé image35 mm - NB
Durée80 mn
DistributeurEurociné (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Cave est piégé" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurVictor Merenda
Assistant réalisateurDaniel de Conninck
Assistant réalisateurDaniel Lesoeur
ScénaristeYvan Noé
ScénaristeVictor Merenda
Auteur de l'oeuvre originaleYvan Noéd'après le roman "Ne raccrochez pas"
DialoguisteYvan Noé
Société de production SOCINO - Société Cinématographique du Nord
Société de production Eurociné (Paris)
Société de production Dabe Film (Madrid)
ProducteurPaul Grandjean
ProducteurMarius Lesoeur
Directeur de productionMarius Lesoeur
Distributeur d'origine Discina. Société Parisienne de Distribution Cinématographique
Directeur de la photographieFederico G. Larraya
CadreurJulio Pérez de Rozas
Ingénieur du sonJulien Coutellier
Compositeur de la musique originale Philippe-Gérard
Compositeur de la musique originaleJacques Lasry
DécorateurLucien Aguettand
MaquilleurMarcel Occelli
MonteurEmma Le Chanois
ScriptJanine Serri
RégisseurMichel Mombailly
Photographe de plateauNoël Broly

générique artistique

Franck Villard(Jean Farrant)
Dario Moreno(Monsieur Bruno)
Dany Carrel(Suzanne)
Jean Degrave(le commissaire)
Christian Méry(l'inspecteur)
Jacqueline Nero(Fernande)
María Mahor(Micaela Bordoli)
Arturo Fernández(Toni Baso)
Fernando Sancho(l'hôtelier)
Marisa Prado(Flora Farrant)
José Marco Davó(Pierre)
Francisco Bernal(un policier)

Bibliographie

Synopsis

Le soir où il va conduire sa jeune femme à la gare de Barcelone où elle doit prendre le train pour la Suisse, Jean Ferrant, ancien joueur de football de classe internationale, qui exploite maintenant une agence de voyage, renverse sur la chaussée glissante une jeune femme. Il ramène cette dernière chez elle, la croyant blessée. En réalité, cette jeune cover-girl s'est habilement jetée sous la voiture et se fait verser un chèque substantiel par Jean Farrant qui veut mettre rapidement un terme à l'incident. Le lendemain matin, la jeune cover-girl est trouvée assassinée. Tout accuse Jean Farrant : le chèque signé, sa montre laissée dans la salle de bain. Il s'enfuit et tente d'entrer en liaison téléphonique avec sa jeune femme qui se repose en Suisse. Les journaux font bientôt état du crime. D'abord cruellement troublée, puis décidée à sauver son mari et ne pouvant croire qu'il soit un assassin, Madame Farrant revient à Barcelone. Les policiers, qui ont cerné Jean Farrant dans l'hôtel où il se cache, ne l'ont pas vu sortir par une porte dérobée. Plus tard, il retrouve sur les quais de Barcelone le véritable assassin de la cover-girl et le tue, en état de légitime défense. Lorsque la police surgit, il tombe dans les bras de sa jeune épouse. La vérité éclatera.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 26 décembre 1960
Fin : 11 février 1961

Lieux de tournage