Les Portes tournantes (1988) Francis Mankiewicz

Pays de productionCanada ; France
>> Rechercher "Les Portes tournantes" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurFrancis Mankiewicz
Assistant réalisateurLise Abastado
Assistant réalisateurJacques W. Benoît
ScénaristeJacques Savoie
Collaborateur scénaristiqueFrancis Mankiewicz
Auteur de l'oeuvre originaleJacques Savoie
Société de production Radio-Canada
Société de production Canada. Société Générale du Cinéma du Québec (Montréal)
Société de production Malofilm Production (Montréal)
Société de production UGC - Union Générale Cinématographique
Société de production ONF - Office National du Film du Canada (Montréal)
Société de production ACPAV - Association Coopérative de Productions Audio-Visuelles
Société de production TF1 Films Production
Société de production Canal+
Société de production Super Ecran (Montréal)
Société de production Les Agents du Permanent
ProducteurFrancyne Morin
ProducteurRené Malo
Producteur déléguéJacques-Eric Strauss
Producteur déléguéMonique Létourneau
Producteur déléguéLyse Lafontaine
Producteur exécutifPierre Latour
Distributeur d'origine UGC - Union Générale Cinématographique
Directeur de la photographieThomas Vamos
Ingénieur du sonBernard Aubouy
Compositeur de la musique originaleFrançois Dompierre
DécorateurGaudeline Sauriol
DécorateurAbe Lee
CostumierFrançois Barbeau
MonteurAndré Corriveau

générique artistique

Monique Spaziani(Céleste Beaumont)
Gabriel Arcand(Blaudelle)
Miou-Miou(Lauda)
François Méthé(Antoine)
Jacques Penot(Pierre Blaudelle)
Françoise Faucher(Simone Blaudelle)
Jean-Louis Roux(M. Blaudelle)
Rémy Girard(M. Litwin)
Rita Lafontaine(Mme Beaumont)
Hubert Loiselle(M. Beaumont)
Papa John Creach(John Devil)
Charles Reiner(Gunther)
Marcel Sabourin(homme du train)
Charlotte Laurier(la bonne)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Québec, début des années vingt: issue d'une famille nombreuse et modeste, Céleste Beaumont est engagée comme pianiste d'accompagnement des films muets. Fascinée par l'aspect glamour du 7e Art, Céleste se prend peu à peu au jeu et décide d'arracher, elle aussi, sa parcelle de gloire. De fait, elle devient rapidement, grâce à ses performances et ses accoutrements, une vedette locale. Amoureux transi de Céleste, Pierre Blaudelle, un jeune homme timide, obtient bientôt sa main. Contrainte au chômage technique par le parlant, la jeune femme se languit dans la demeure des riches parents de Pierre décidés à la convertir au classique. Survient la Deuxième guerre mondiale: Pierre meurt au front alors que Céleste vient d'avoir un fils. Tenue à l'écart de ce dernier par sa belle-mère, Céleste s'enfuit à New York où elle fera carrière dans une boîte de jazz. Plus de 40 ans après, elle envoie une valise pleine de souvenirs, notamment son journal, à son fils inconnu. Celui-ci, artiste-peintre séparé de sa femme Lauda et qui s'était cru abandonné jusqu'alors, est bouleversé par cette révélation. Son propre fils, Antoine, douze ans, entreprend secrètement d'aller trouver sa grand-mère à New York, exorcisant ainsi l'absence de sa propre mère.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)4654
Nombre de salles de sortie (Paris)9
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)3
Nombre d'entrée première semaine (Paris)3949

Tournage

Lieux de tournage

Palmares