L'An 01 (1971) Jacques Doillon

Pays de productionFrance
Sortie en France22 février 1973
Procédé image35 mm - NB
Durée90 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "L'An 01" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Doillon
Assistant réalisateurJean-Jacques Schakmundes
Scénariste Gébé
Dialoguiste Gébé
Société de production UZ Productions
ProducteurJacques Doillon
Distributeur d'origine Les Cinémas Associés
Directeur de la photographieRenan Pollès
Ingénieur du sonGeorges Jacquinot
Ingénieur du sonJean Charrière
Compositeur de la musique originaleFrançois Béranger
Compositeur de la musique originaleJean-Marie Desuzeau
MonteurNoëlle Boisson

générique artistique

Gérard Depardieu(l'homme sur le quai de la gare)
Jean-Paul Farré(le pompiste)
Romain Bouteille(le collectionneur de billets)
François Cavanna(un conspirateur)
Georges Wolinski(un conspirateur)
Professeur Choron(un conspirateur)
Cabu(un conspirateur)
Claire Bretécher(une conspiratrice)
Gébé(l'amateur de bijoux)
Coluche(l'employé de bureau)
Jean-Pierre Moulin(l'adjudant)
Miou-Miou(la femme au lit)
Henri Guybet(la femme au lit)
Jacques Higelin(le joueur de banjo)
Gérard Jugnot(un téléspectateur)
Thierry Lhermitte(un téléspectateur)
Christine Dejoux(une téléspectatrice)
Josiane Balasko(une téléspectatrice et la cycliste)
Daniel Laloux(un publicitaire)
Madeleine Bouchez(la dame sur le banc)
Maud Rayer(la fille à l'aéroport)
Marcel Gassouk(l'ouvrier hilare)
Albert Delpy(l'homme à l'enfant)
Marie Pillet(la cliente de l'épicerie)
Patrice Leconte(le chauffeur du général)
Jacques Robiolles(l'amoureux aux ongles peints)
Jean-Paul Tribout(un amoureux nu)
Gotlib(un gardien de prison)
François Béranger(un chanteur)
Guy Naigeon(le dessinateur à la craie)
Xavier Bonnastre(un passant)
François Valleix(un passant)
Nelly Kaplan(la passante interloquée)
Martin Lamotte(l'homme à la recherche de papiers d'identité)
Patrice Minet(un employé de bureau)
Paul Pavel(un ouvrier)
Véronique Colucci(une dactylo)

Bibliographie

Synopsis

La guerre sans la guerre! Une révolution nouvelle, universelle, enclenchée un beau matin par tous ceux (nombreux) qui en ont ASSEZ! A l'heure dite, "on arrête tout" et on se met à réfléchir: l'an 01 commence. Abandonnant leurs travaux, tous les corps de métier - y compris l'armée! - se parlent dans la rue, changent d'identité, flânent, se reposent, s'aiment. Pour se nourrir, ils cultivent les trottoirs. Pour se libérer, ils jettent par les fenêtres leurs clefs, symboles de "la propriété", laquelle est aussitôt abolie. Le mouvement s'étend à l'Amérique, à l'Afrique... Les gouvernements affolés se demandent comment il est possible de mettre fin à ce mouvement, tandis que les hommes d'affaires, devant cette gigantesque crise, se suicident en masse... La nouvelle vie s'organise tant bien que mal. Il y a, bien sûr, un noyau de résistance qui se forme pour le rétablissement des valeurs traditionnelles dominées par l'argent, mais il est surveillé par les partisans de l'an 01 jusque dans son repaire. De temps à autre, cependant, quelques rares spécimens d'une civilisation disparue se remettent au "boulot"! Pour deux ou trois minutes. Juste pour ne pas oublier...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation