Le Démoniaque (1966) René Gainville

Pays de productionFrance
Sortie en France 1968
>> Rechercher "Le Démoniaque" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRené Gainville
Auteur de l'oeuvre originaleJames Hadley Chase
DialoguisteJean-Louis Curtis
Société de production C.E.P.C. - Compagnie Européenne de Production Cinématographique
Directeur de productionAndré Laffrand
Directeur de la photographieGérard Brisseau
Ingénieur du sonMichel Flour
Compositeur de la musique originaleJacques Lacome
MonteurMonique Kirsanoff
Photographe de plateauRobert César

générique artistique

François Gabriel(Jay)
Geneviève Grad(Lise)
Anne Vernon(Sophie)
Claude Cerval(Joe Kerr)
Jess Hahn(Floyd)
Alice Sapritch(Mme Brussette)
Anna Gaël(Lucile Baller)
Jean Michaud

Bibliographie

Synopsis

L'ambiance tumultueuse et un peu immorale du festival de Cannes. Sur la Croisette, de nombreuses starlettes se font complaisamment photographier. Dans une chambre de l'hôtel Carlton, Jay Delanay, le fils d'un producteur américain, lorgne à la jumelle l'une de ces starlettes. C'est un jeune homme oisif et complexé, en proie à de brusques accès de démence et chez qui le souvenir d'une mère morte alors qu'il n'était qu'un enfant et le dégoût du monde frelaté où évolue son père composent les arrière-plans de sa conscience tourmentée. Ayant promis à la starlette de lui faire rencontrer son père, il l'attire dans sa chambre et l'étrangle après qu'elle se soit offerte à lui. Sophie, la belle-mère de Jay, ne tarde pas à s'apercevoir du crime. Alors qu'elle est terrorisée, Jay, sous la menace de chantage, la persuade de l'aider à cacher le corps à un autre étage de l'hôtel. La police commence son enquête. Elle recherche un journaliste qui, par hasard, a pris des photos de la starlette alors qu'elle entrait dans la chambre de Delanay. Celui-ci, avec l'aide d'une tenancière d'un hôtel de passe, essaie de faire chanter Sophie qui refuse d'acheter les photos. Jay tue les deux complices maîtres-chanteurs et maquille le meurtre du photographe en suicide. La police, sur une fausse piste, prend ce dernier pour l'auteur du crime sur lequel elle enquête. A une jeune fille, Lise, qu'il vient de rencontrer et dont il est, pour la première fols de sa vie, tombé amoureux, Jay explique qu'un meurtre exige, de celui qui le commet, une forte dose de courage et d'habileté. La jeune fille ne comprend guère les paroles de son ami. Le même soir, il essayera de noyer sa belle-mère, dans son bain. A cause de l'intervention d'un domestique, elle échappera à la mort. Et ce sera le dernier méfait du jeune homme que des ambulanciers de la police emmènent, après lui avoir pa&sé la camisole de force.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation