A pleines mains (1959) Maurice Régamey

Pays de productionFrance
Sortie en France02 mars 1960
Procédé image35 mm - NB
Durée89 mn
>> Rechercher "A pleines mains" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMaurice Régamey
Assistant réalisateurJacques Besnard
ScénaristeMaurice Régamey
AdaptateurMichel Lebrun
DialoguisteMichel Lebrun
Société de production Donjon Films
ProducteurGeorges Mathiot
Directeur de productionGeorges Mathiot
Distributeur d'origine Columbia Films (Paris)
Directeur de la photographiePaul Cotteret
CadreurRoger Duculot
Ingénieur du sonJacques Gallois
Compositeur de la musique originaleFrançois Galepides
Compositeur de la musique originaleJean Bouchety
MaquilleurMax Factor
MonteurLouis Devaivre
MonteurSimone Dubron
ScriptJeanne Witta

générique artistique

Yves Massard(Pierre Chevillon)
Françoise Saint-Laurent(Alice Lancourt)
Louis Seigner(l'inspecteur Toussaint)
Georges Ulmer(Henri)
Albert Dinan(Bob)
Yves Brainville(Georges Besnard)
Colette Riedinger(Colette Guérin)
Jean Brochard(le commissaire Marsay)
Albert Dagnan(Stéphani)
Georges Lycan(Raymond)
Jack Claret(l'inspecteur Gérard)
Maurice Régamey(un inspecteur)

Bibliographie

Synopsis

Un hold-up en Espagne rapporte à ses auteurs un stock important de papier filigrane qui doit leur permettre l'impression de plusieurs millions de pesetas. Avec leur papier, ils franchissent la frontière, pénètrent en France où un certain Besnard, spécialiste de la fausse monnaie, accepte de travailler pour eux à l'impression des clichés indispensables. Son travail terminé, Besnard, devenu dangereux, est blessé par les gangsters. Le corps du moribond est transporté à l'hôpital de Toulouse. L'interne de service, Pierre, tente de le sauver. Pendant ce temps, la fiancée de Pierre, journaliste, découvre qu'il ne s'agit pas d'un accident mais d'une tentative d'assassinat. Munie d'une clef qu'elle a trouvée dans les poches de Besnard, la jeune fille s'empare des clichés laissés par Besnard à la consigne de la gare. Mais les gangsters, qui eux aussi recherchent les clichés, la rattrapent après avoir achevé Besnard à l'hôpital. Ils l'emmènent comme otage à quelques kilomètres de la ville, demandant à Pierre, contre la vie de sa fiancée, de leur amener les clichés qu'elle a eu le temps de cacher avant son enlèvement. Trompant la surveillance du commissaire Toussaint qui le suit pour retrouver la piste des malfaiteurs, Pierre arrive au rendez-vous et remet les clichés. Au petit matin, les gangsters achèvent l'impression des faux billets. Ils sont sur le point de partir. Pierre et sa fiancée, d'une part, et le commissaire Toussaint de l'autre, mettront un terme à leur activité après une enquête, des interrogatoires, une poursuite et des bagarres aux issues longtemps indécises.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 31 août 1959
Fin : 20 octobre 1959

Lieux de tournage