Lieber Karl (1984) Maria Knilli

Pays de productionRépublique fédérale d'Allemagne ; Autriche
Durée89 mn
>> Rechercher "Lieber Karl" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMaria Knilli
Assistant réalisateurLiliane Targownik
ScénaristeMaria Knilli
ScénaristeWolfram Paulus
DialoguisteMaria Knilli
DialoguisteWolfram Paulus
Société de production Voissfilm - Peter Voiss Filmproduktion GmbH (München)
Société de production BR - Bayerischer Rundfunk (München)
Société de production ORF - Österreichischer Rundfunk (Wien)
ProducteurPeter Voiss
Directeur de productionReinhard Stegen
Directeur de la photographieKlaus Eichhammer
Opérateur steadycamMichael Bartlett
Ingénieur du sonFritz Baumann
MixeurMilan Bor
Compositeur de la musique originaleMarran Gosov
DécorateurMario Sedlmeier
CostumierKarin Gutberlet
MaquilleurKarin Gutberlet
MonteurMaria Knilli
ScriptDésirée von Trotha
RégisseurJörg Schifferer
Coordinateur des effets spéciauxRichard Richtsfeld

générique artistique

Ulrich Reinthaller(Karl)
Hans Brenner(le père)
Krista Stadler(la mère)
Elisabeth Prohaska(Hilde)
Rudolf Wessely(Kubelka)
Walter Prettenhofer(Bastian)
Karl Friedrich(le directeur du foyer)
Vitus Zeplichal(le psychologue)
Gertie Pall(Frau Reisenberger)
Herbert Rhom(le médecin)
Nico Seul(Hansi)
Oliver Stern(l'homme soûl)
Johannes Kirchlechner(l'étudiant)
Wolfram Paulus(l'assistant)
Karl Schippl(le joueur d'échecs)
Daniel Olbrychski(le professeur)

Bibliographie

Synopsis

Karl termine ses études secondaires. Depuis l'école primaire, il rêve d'être médecin. Mais il a des difficultés, surtout en maths, et prend des leçons particulières. Il passe sa vie à sa table de travail, dans sa chambre, et il n'a qu'un ami, bien différent de lui. Il est anorexique et a une légère commotion cérébrale. Son père, libraire passionné d'échecs, et sa mère, femme au foyer, le couvent, le nourrissent, paient ses leçons : il est leur fils unique. Mais ils ne se parlent pas vraiment. Il est reçu à son examen, de justesse. Aux vacances avec son copain, Karl préfère les flâneries ; mais il part à l'étranger « apprendre la langue », et en revient quatre jours après parce qu'il se plaint de son foyer. Arrivent juin et l'examen final. Karl court la nuit, dans la rue, hors d'haleine, pour rentrer, trop tard, à l'extinction des feux. Il ne lui reste plus qu'à aller à un concert en plein air où il boit, absorbe la musique, yeux clos, et rencontre Hilde ; ils vont à la campagne, font ensemble le repas. Pour la première fois, Karl est de plain pied avec quelqu'un. La nuit, chez elle, ils se découvrent et s'aiment. Au matin, il trouve un mot : « Un baiser où tu veux ». Mais comme il ne s'est pas présenté à l'examen, ses parents l'ont fait rechercher par la police, qui le ramène chez eux pour travailler. Fin prêt pour l'examen, dans sa chambre, une nuit, il relit le mot de Hilde, pleure et y met le feu, ainsi qu'à ses livres de travail.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)1945
Nombre de salles de sortie (Paris)3
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)2
Nombre d'entrée première semaine (Paris)1390

Tournage

Dates de tournage

Début : 16 avril 1984
Fin : 25 mai 1984

Lieux de tournage