Arènes joyeuses (1957) Maurice de Canonge

Pays de productionFrance
Sortie en France 1958
>> Rechercher "Arènes joyeuses" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMaurice de Canonge
Assistant réalisateurMax Pecas
Auteur de l'oeuvre originaleRené Sarvil
Auteur de l'oeuvre originaleHenri Alibert
Auteur de l'oeuvre originaleVincent Scotto
DialoguisteJuliette Saint-Giniez
DialoguisteAndré Tabet
Société de production Athos Films
Société de production C.M.F. - Compagnie Méditerranéenne de Films
Société de production Eminente Films
ProducteurRené Allamelle
Directeur de productionJoseph Martinetti
Directeur de productionCharles Pons
Distributeur d'origine Les Films Fernand Rivers (Paris)
Directeur de la photographieCharly Willy-Gricha
CadreurCharles-Henri Montel
Ingénieur du sonMarcel Royné
Compositeur de la musique originaleVincent Scotto
DécorateurRobert Giordani
MaquilleurLouis Dor
MonteurVictor Grizelin
ScriptRégine Hernou
RégisseurLouis Manella
Photographe de plateauJean-Louis Castelli

générique artistique

Fernand Raynaud(Fernand)
Danielle Godet(Marina)
René Sarvil(Maître Arno)
Colette Ripert(Marguerite Arno)
Rellys(Hernandez)
Antoine Balpêtré(le clochard)
Fransined
Jean Franval
Ingrid Harrison
Milly Mathis(Mme Arno)
Luis Montez(Pablo)
Jorge Morales(Juanito Cordoba)
Marie-José Nat(Violette)
Betty Phillippsen(Pervenche)
Seigneur
José Sévilla
Fred Triolet(Aymard)
André Vilar(Pépito)
Jean Vinci(Rémy)

Bibliographie

Synopsis

Fernand, un chômeur impécunieux, réussit à se faire engager comme« gardian » chez Maître Arno. Il semble mieux connaître les chevaux des champs de courses que la monture qu'on lui attribue. Mais il accepte de protéger Tambour, le taureau favori des trois filles du patron et cela le pose dans la maison. L'animal n'en est pas moins vendu et mis à mort dans une corrida à laquelle assistent la famille et le personnel du mas Arno. Les trois jeunes filles y font la connaissance de trois toreros à la grande jalousie de Rémy, un jeune gardian qui courtise Marguerite et de Fernand qui hésite entre Violette et Pervenche, lesquelles se moquent de lui ; cependant Fernand va demander la main de Pervenche et se fait éconduire brutalement. Pour attirer l'attention de Marguerite, Rémy, décide, lui aussi, dedescendre dans l'arène. Pour le lui permettre, ses amis organisent l'enlèvement du matador-vedette de la corrida, grâce à Fernand déguisé en Marguerite. L'essai du jeune provençal s'avère désastreux et les trois jeunes filles pensent de plus en plus à leurs Espagnols. Ecoeuré, Rémy décide de quitter le mas Arno, suivi par son ami Fernand, et de retourner dans son village. Sur la route, ils sont abordés par une mystérieuse jeune femme, Marina, qui semble porter beaucoup d'intérêt à Fernand, et pour d'autres motifs plus personnels à Rémy. Diverses péripéties ramènent Rémy, Fernand et Marina au mas Arno. Fernand y est identifié par Marina comme un fils de famille ruinée, auquel un défunt oncle vient de léguer une fortune considérable. Et ainsi notre héros rachètera la manade de Maître Arno, engagera Rémy qui épousera Marina, et les trois toreros, mariés aux trois filles de Maître Arno. Quant à lui, il succombera au charme de Théréson, la servante du mas, qui depuis l'arrivée du gardian amateur avait tant de gentillesses pour lui, et tout finira par des chansons.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 19 août 1957
Fin : 21 septembre 1957