Letjat zuravli (1957) Mikhaïl Kalatozov

Quand passent les cigognes

Pays de productionURSS
Sortie en France11 juin 1958
Procédé image35 mm - NB
Durée95 mn
DistributeurArkéion Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Letjat zuravli" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMikhaïl Kalatozov
ScénaristeVictor Rozov
Société de production Mosfilm (Moscou)
Distributeur d'origine Cocinor - Comptoir Cinématographique du Nord
Directeur de la photographieSergueï Ouroussevski
Ingénieur du sonIgor Mayorov
Compositeur de la musique originaleMieczyslaw "Moisei" Vaïnberg
DécorateurYevgeny Svidetelev

générique artistique

Tatiana Samoilova(Veronica)
Alekseï Batalov(Boris Borozdine)
Vassili Merkouriev(le docteur Borozdine)
Alexander Chvorine(Mark)
Svetlana Kharitonova(Irina)
Constantin Nikitine(Volodia)
Valentin Zoubkov(Stepan)
Ekaterina Kouprianova(Anna Mikhaïlovna)
Boris Kokovkine(Tchernov)
Antonina Bogdanova(la grand-mère)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Tendrement et chastement amoureux, Boris et Véronika, espiègle et rieuse, que son fiancé a surnommée Bielka (Petit Ecureuil), goûtent le charme des promenades nocturnes sur les bords de la Volga. Ces amours juvéniles seront bientôt troublées par la déclaration de guerre. Boris s'engage, malgré l'attitude sceptique et hostile de son père, Fédor Borozdine, médecin à Moscou. Boris s'étonne que Véronika ne soit pas venue pour l'accompagner au départ. Elle arrive enfin, haletante, mais Boris est parti, et sa grand-mère lui remet le cadeau d'anniversaire amoureusement préparé par Boris : un petit écureuil en peluche portant un panier de noisettes. Vainement, Bielka tentera-t-elle de dire à son fiancé un dernier au revoir, elle arrivera trop tard et ne reverra plus jamais Boris. La guerre ravage les villes et les campagnes. Au cours d'un bombardement, Véronika perd ses parents et son foyer. Les Borozdine la recueillent sous leur toit. Véronika demeure prostrée dans une muette douleur, refusant la sympathie et l'amour de Marc, grand musicien, cousin germain de Boris, poursuivant sa carrière d'artiste en marge de la guerre. Au cours d'un bombardement, cependant, Véronika se réfugie dans les bras de Marc, cède à sa passion ardente et consent à l'épouser, mais elle est torturée par le remords de son infidélité à Boris. Elle méprise son mari et le juge sévèrement le jour où il prend à son insu le petit écureuil en peluche pour le donner à une vente de charité. Elle arrive à la vente et s'empare de la lettre de Boris, cachée sous les noisettes, ultime message d'amour qu'elle découvre enfin. Véronika s'enfuit, persuadée que Boris vit toujours et qu'elle l'a trahi. Mais un camarade de combat viendra, à la veille de l'armistice, apprendre aux Borozdine la mort de Boris. Dans la liesse générale de la fin des hostilités, Véronika aura le courage de sublimer sa douleur pour sourire à travers ses larmes et distribuer des fleurs aux glorieux combattants.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Videos

EditeurCiné Vidéo Film
DistributeurCiné Vidéo Film
Annee1994
VersionVersion originale sous titrée
FormatVHS - SECAM
CollectionLes films de ma vie
PaysFrance
Nb/coul.Noir et Blanc
Durée98 minutes
EditeurFil à Film (Gaillon)
DistributeurFil à Film (Gaillon)
Annee1990
VersionVersion française
FormatVHS - SECAM
CollectionPalme d'or
PaysFrance
Nb/coul.Noir et Blanc
Durée91 minutes
EditeurMK2 Editions
DistributeurWarner Home Vidéo France (Paris)
Annee2005
FormatDVD - ZONE 2 (Europe/Japon)
PaysFrance
Nb/coul.Noir et Blanc
Durée91 minutes

Exploitation

Palmares