Devushka s korobkoy (1927) Boris Barnet

La Jeune fille au carton à chapeau

Pays de productionURSS
DistributeurArkéion Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Devushka s korobkoy" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurBoris Barnet
ScénaristeValentin Turkin
ScénaristeVadim Sersenevic
Société de production Mezhrabpom-Film (Moscou)
Directeur de la photographieBoris Frantsisson
Directeur de la photographieBoris Filshin
DécorateurSergei Kozlovsky

générique artistique

Anna Sten(Natasa Korosteleva)
Vladimir Fogel(le télégraphiste)
Ivan Koval-Samborski(Ilya Snegiryov)
Serafima Birman(Madame Irène)
Vladimir Mikhailov(le grand-père)
Pavel Pol(Nikolaï Matveitch, le mari d'Irène)
Eva Milioutina(Marfusha)
Vladimir Popov(le contrôleur de tickets)

Bibliographie

Synopsis

Dans le train qui l'emmène à Moscou livrer des chapeaux confectionnés dans l'atelier de son grand-père, Natasa rencontre un jeune ouvrier un peu maladroit qui lui piétine son carton à chapeau. Arrivée à la ville, Natasa se rend chez ses employeurs, un couple de chapeliers, qui lui louent fictivement une chambre qu'ils gardent pour eux. Le soir, Natasa rencontre de nouveau le jeune ouvrier ; celui-ci lui fait comprendre qu'il est désargenté, il ne sait où dormir. Apitoyée, Natasa retourne chez ses patrons et exige d'occuper la chambre avec l'ouvrier qu'elle présente comme son mari. Après de multiples menaces, Natasa obtient la chambre et installe l'ouvrier avant de repartir chez elle. Le lendemain, ses employeurs lui signalent son congé, mais comme ceux-ci ne souhaitent pas la payer, ils l'indemnisent avec un bon d'emprunt national auquel ils ne croient guère. Quelque jours plus tard, le patron apprend qu'il a donné à Natasa un bon d'emprunt dont le numéro tiré au sort est gagnant d'une forte somme. Hors de lui, il se rue chez Natasa et ce qu'il ne peut obtenir par la ruse, il l'arrache par la force. Cependant l'ouvrier, qui venait avertir Natasa de la bonne nouvelle, intervient et expulse le patron. Natasa demande à l'ouvrier de l'épouser ;ce dernier refuse pensant que Natasa lui reprochera un jour d'avoir accepté par intérêt. Mais tout s'arrange, l'ouvrier épousera Natasa et les chapeliers investiront dans une centaine de bons d'emprunt.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation