Chariots of Fire (1980) Hugh Hudson

Les Chariots de feu

Pays de productionGrande-Bretagne
Sortie en France20 mai 1981
Procédé image35 mm - Couleur
Durée124 mn
>> Rechercher "Chariots of Fire" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurHugh Hudson
ScénaristeColin Welland
Société de production Enigma Productions
Société de production Allied Stars
ProducteurDavid Puttnam
Producteur associéJames Crawford
Producteur déléguéDodi Fayed
Directeur de productionJoyce Herlihy
Distributeur d'origine 20th Century Fox Corporation
Directeur de la photographieDavid Watkin
CadreurDewi Humphreys
Ingénieur du sonClive Winter
Ingénieur du sonBill Rowe
Compositeur de la musique originale Vangelis
Directeur artistiqueJonathan Amberston
Directeur artistiqueAndrew Sanders
Directeur artistiqueLen Huntingford
Directeur artistiqueAnna Ridley
DécorateurRoger Hall
DécorateurBryony Foster
DécorateurDiana Morris
MonteurTerry Rawlings
Conseiller techniqueTom McNab

générique artistique

Ben Cross(Harold Abrahams)
Ian Charleson(Eric Lidell)
Nigel Havers(Lord Andrew Lindsey)
Cheryl Campbell(Jennie Lidell)
Lindsay Anderson(le principal du collège de Caius)
Dennis Christopher(Charles Paddock)
Nigel Davenport(Lord Birkenhead)
Brad Davis(Jackson Scholz)
Peter Egan(le duc de Sutherland)
John Gielgud(le principal de Trinité)
Ian Holm(Sam Mussabini)
Patrick Magee(Lord Cadogan)
Nicholas Farrell(Aubrey Montague)
Daniel Gerroll(Henry Stallard)
Struan Rodger(Sandy McGrath)
David Yelland(le prince de Galles)
Yves Beneyton(Georges André)

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

Fils d'usuriers juifs, Harold Abrahams s'installe à Cambridge en 1919. Remarquable à la course à pied, il relève aussitôt le défi de l'Université, faire le tour de la cour durant que sonnent les douze coups de midi. Et il gagne. Harold court pour faire accepter ses origines. En Ecosse, Eric Liddell, lui, a déjà une réputation établie. Comme prédicateur - fils de missionnaire, il se destine, lui aussi, à l'évangélisation - et comme coureur à pied. Et il pratique le sport pour vaincre au nom de la foi. Pendant quelques années, Harold et Eric ne connaissent leurs performances que par la presse interposée. Leur rencontre, en effet, n'a lieu qu'en 1923, à Londres. Eric gagne. Déçu, Harold cherche secours auprès de Sybil, une artiste dont il est épris. Peu après, il prend un entraîneur, Sam Mussabini. Ce qui lui vaut de nouvelles attaques à Cambridge où on l'accuse d'enfreindre les règles de l'amateurisme. Mais Harold tient bon. Et les deux hommes sont sélectionnés aux Jeux Olympiques de 1924, à Paris. Se pose alors un problème pour Eric : comme les courses éliminatoires ont lieu un dimanche, il n'est pas question pour lui d'y participer. Pas de sport le jour du Seigneur. Après bien des tergiversations, il est alors décidé qu'il disputera le 400 m au lieu du 100 m. Plus tard, c'est Harold qui gagne la médaille d'or du 100 m. Et Eric celle du 400 m. Mussabini est profondément ému de « sa » victoire. Au retour à Londres, Sybil est là qui accueille Harold tandis qu'Eric, au cours d'un office qui précède de quelques années son départ pour la Chine, célèbre la gloire de Dieu.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Videos

EditeurFox Vidéo
DistributeurFox Pathé Europa (Paris)
Annee2001
VersionVersion originale sous titrée
FormatDVD - ZONE 2 (Europe/Japon)
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée118 minutes
EditeurFox Vidéo
DistributeurFox Pathé Europa (Paris)
Annee2001
VersionVersion originale sous titrée
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée118 minutes
EditeurFox Vidéo
DistributeurFox Pathé Europa (Paris)
Annee0
VersionVersion française
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée124 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)39346
Nombre de salles de sortie (Paris)9
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)14
Nombre d'entrée première semaine (Paris)7581

Tournage

Lieux de tournage

Palmares