La Terrazza (1979) Ettore Scola

La Terrasse

Pays de productionItalie ; France
Sortie en France26 novembre 1980
Procédé image35 mm - Couleur
Durée160 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "La Terrazza" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurEttore Scola
Assistant réalisateurPaola Scola
Scénariste Age & Scarpelli
ScénaristeEttore Scola
Société de production Dean Film (Roma)
Société de production International Dean Film
Société de production Les Films Marceau-Cocinor (Paris)
ProducteurPio Angeletti
ProducteurAdriano De Micheli
Directeur de productionGiorgio Scotton
Directeur de la photographiePasqualino De Santis
CadreurMario Cimini
Ingénieur du sonVittorio Massi
MixeurDanilo Moroni
Compositeur de la musique originaleArmando Trovajoli
Compositeur de la musique préexistanteAntonio Vivaldi"Concerto n° 8 en la mineur"
DécorateurLuciano Ricceri
CostumierEzio Altieri
Costumier Piatelli (Roma)pour Ugo Tognazzi et Marcello Mastroianni
MaquilleurFrancesco Freda
CoiffeurCorrado Cristofori
MonteurRaimondo Crociani
ScriptIlde Muscio
RégisseurRoberto Onorati
RégisseurRossella Angeletti
Photographe de plateauPaul Ronald

générique artistique

Ugo Tognazzi(Amedeo, producteur de films)
Vittorio Gassman(Mario Dorazio, député communiste)
Jean-Louis Trintignant(Enrico Dorsi, scénariste)
Marcello Mastroianni(Luigi, journaliste)
Serge Reggiani(Sergio Stiller, conseiller à la R.A.I.)
Stefano Satta Flores(Tizzo, critique de cinéma)
Stefania Sandrelli(Giovanna)
Carla Gravina(Carla)
Ombretta Colli(Enza)
Galeazzo Benti(Galeazzo)
Milena Vukotic(Emanuela)
Age(Emilio, psychiatre)
Mario Monicelli(le président de la R.A.I.)
Lucio Villari(le maître de maison)
Helena Ronée(la maîtresse de maison)
Claudio Sestieri(le fils d'Enrico)
Marie Trintignant(Isabella)
Ritza Brown(la fille chez Luigi)
Simonetta Del Frate(Ada)
Graziella Galvani(la femme de l'écrivain)
Fabio Garriba(Giorgio Campi, réalisateur)
Leo Benvenuti(un invité)
Ugo Gregoretti(un invité)
Olympia Carlisi(une invitée)
Venantino Venantini(un invité)
Margherita Horowitz(une invitée)
Elisa Mainardi(une invitée)
Prudenzia Molero(une invitée)
Victoria Zinny(une invitée)
Maurizio Micheli(Bruno Cerioni, agent publicitaire)
Remo Remotti(Barbegrise)
Fausto Schermi(le réalisateur du "Capitaine Fracasse")
Marie-Claire Solleville(Marcella)
Gheorghieva Danon Zora(Nicoletta)
Carlo Cattaneo(Roberto, écrivain)
Ghigo Alberani(le professeur Pomarangio)
Lella Fabrizi(Madame Costanza, la concierge)
Aldo Frollini(Rampoldi, technicien des effets spéciaux)
Fiammeta Profili(la secrétaire de Sergio)
Giancarlo Fanelli(le cheminot)
Nebolini(le marchand de fruits)
Anna D'Amico(la femme de chambre)
Pietro Fumelli(le valet)
Marco Marocchini(un journaliste dans le bureau de Luigi)
Paola Tarantino(un journaliste dans le bureau de Luigi)
Lucio Gregoretti(Giulio)
Liliana Dragoni(une actrice du film de Giorgio Campi)
Paola Rosdoceni(une actrice du film de Giorgio Campi)
Rossano Jalenti(Antoci, ingénieur)
Lucio Lombardo Radice(dans son propre rôle de député communiste)
Francesco Maselli(dans son propre rôle de réalisateur de cinéma)
Giorgio Scotton(dans son propre rôle de directeur de production)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Sur une terrasse romaine se réunissent régulièrement quelques amis jouissant d'un certain renom dans l'intelligentsia. La conversation se nourrit toujours des mêmes thèmes : auteurs à la mode, propos iconoclastes, exclusives et batailles de mots. Batailles au poing, parfois suivies de grandes effusions. Au milieu de ces quinquagénaires désabusés, une adolescente se promène. Entre deux soirées, chacun retourne chez soi et tente de retrouver un magistère qui s'essouffle. Enrico, le scénariste que l'inspiration déserte, hagard devant le portrait qu'il vient de dessiner de Staline et qui, dans une crise névrotique, se coupe un doigt. Luigi, journaliste, obsédé par la reconquête de sa femme, elle-même engagée dans le féminisme, et à qui ses jeunes collègues font comprendre qu'il n'a plus sa place dans le journal. Sergio, sans cesse préoccupé de son poids, mis sur une voie de garage à la télévision, et qui meurt dans un studio de filmage. Amedeo, le producteur, qui sent aussi sa femme lui échapper et accepte un contrat loufoque avec un ami de celle-ci. Mario, enfin, le député communiste sur la touche, transformé par l'amour de Giovanna et qui, au cours d'un ultime congrès, prononce un discours peu orthodoxe sur le droit au bonheur. Lors d'une dernière soirée qui les réunit tous, un orage éclate. On rentre à l'intérieur pour chanter des chansons de naguère. L'adolescente a trouvé un compagnon de son âge.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Videos

EditeurRégie Cassette Vidéo
DistributeurGCTHV - Gaumont Columbia Tristar Home Video (Boulogne-Billancourt)
Annee1993
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée165 minutes

Exploitation

Nombre de salles de sortie (Paris)19
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)17
Nombre d'entrée première semaine (Paris)57504

Tournage

Lieux de tournage