Marcia trionfale (1975) Marco Bellocchio

La Marche triomphale

Pays de productionItalie ; République fédérale d'Allemagne ; France
Sortie en France26 janvier 1977
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Marcia trionfale" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMarco Bellocchio
Assistant réalisateurInigo Lezzi
ScénaristeMarco Bellocchio
ScénaristeSergio Bazzini
ScénaristePeter Berling
Société de production Clesi Cinematografica (Roma)
Société de production Lisa Film GmbH (München)
Société de production Renn Productions (Paris)
Distributeur d'origine AMLF (Paris)
Directeur de la photographieFranco Di Giacomo
Ingénieur du sonPaolo Ferroni
Compositeur de la musique originaleNicola Piovani
DécorateurAmedeo Fago
CostumierMario Carlini
MonteurSergio Montanari

générique artistique

Franco Nero(le capitaine Asciutto)
Michele Placido(Paolo Passeri)
Miou-Miou(Rosanna Asciutto)
Patrick Dewaere(l'amant de Rosanna)
Nino Bignamini(l'ami des oiseaux)
Alessandro Haber(le bel homme)
Piero Vida(le sergent)
Ekkehardt Belle
Pino Tufillaro
Luciano Crovato
Gisela Hahn
Francesco De Rosa
Flavio Andreini
Gian Paolo Boccelli
Dario Cantarelli
Massimo Boldi
Pietro Calderone
Vito Cardascia
Marino Cenna
Fabrizio Cimicchi
Vittorio De Bisogno
Nicola Di Pinto
Vittorio Fanfoni
Giuseppe Lo Parco
Adriano Lapi Menotti
Massimo Loreto
Gigio Morra
Daniele Pagani
Oreste Rotundo
Christiane Satori
Cyril Spiga

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Synopsis

Brillant universitaire, réfractaire à l'armée, Passeri vient pourtant d'être incorporé malgré tous ses efforts pour être réformé. Il ne désespère pas pour autant et montre d'entrée une évidente mauvaise volonté à obéir. Les sous-officiers et le capitaine Asclutto qui ont rapidement repéré cette « forte tête », lui infligent les pires corvées quand ils ne l'humilient pas devant tout le régiment. Un soir, Asclutto provoque l'indiscipliné dans son bureau et l'oblige à se battre. Passeri, d'abord insensible à la violence, finit par réagir et son comportement se modifie à partir de cet instant. Timide et complexé auparavant, enfin « révélé », il devient le meilleur, l'exemple et la fierté du capitaine ! Aussi, quand ce dernier lui demande de surveiller sa jeune femme, Rosanna, qu'il soupçonne d'avoir des amants et qu'il maltraite en conséquence, Passeri n'hésite-t-il pas à rendre ce service à son « bienfaiteur ». Mais, intermédiaire malheureux, provoqué et séduit par Rosanna, le jeune homme ne sait bientôt plus quelle attitude adopter. Il essaie une dernière fois de raisonner Rosanna mais, n'y parvenant pas, il décide d'oublier cette histoire et de se rapprocher de ses camarades. Un soir, alors qu'avec d'autres il tente de « faire le mur », Asclutto l'aperçoit. Déçu par celui en qui il avait mis sa confiance « professionnelle », bafoué dans sa vie privée, l'officier dans une ultime bravade provoque la sentinelle de garde qui n'hésite pas à tirer, le blessant mortellement.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage

Palmares