Amore in città : Agenzia matrimoniale (1953) Federico Fellini

L'Amour à la ville : Agence matrimoniale

Pays de productionItalie
Sortie en France08 février 1957
>> Rechercher "Amore in città : Agenzia matrimoniale" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurFederico Fellini
Assistant réalisateurLuigi Vanzi
ScénaristeFederico Fellini
ScénaristeTullio Pinelli
Société de production Faro Film (Roma)
Producteur associéCesare Zavattini
Producteur associéRiccardo Ghione
Producteur associéMarco Ferreri
Distributeur d'origine Les Films du Centaure
Directeur de la photographieGianni Di Venanzo
Compositeur de la musique originaleMario Nascimbene
DécorateurGianni Polidari
MonteurEraldo Da Roma

générique artistique

Antonio Cifariello(le journaliste)
Livia Venturelli
Maresa Gallo
Angela Pierro
Rita Andreana
Lia Natali
Ilario Malaschini
Cristina Grado
Sue Ellen Blake
Silvio Lillo

Bibliographie

Synopsis

Suicide manqué, présente quelques rescapés du suicide, rassemblés et interrogés sur les mobiles de leur acte désespéré, puis la caméra procède à la reconstitution du drame.|#Le Bal du Samedi. Avec une indiscrétion cruelle, on pénètre dans un bal populaire qui réunit chaque samedi soir la jeunesse des banlieues de Rome. Au rythme effréné du be-bop ou aux accents langoureux d'un slow les couples s'étreignent, les passions s'éveillent. Ceux qui ne sont plus des jeunes se sentent alors pris d'affection et de pitié pour ces pauvres « enfants » qui ont là, sans doute, le meilleur temps de toute leur vie.|#Agence matrimoniale. Un journaliste chargé d'une enquête sur les agences matrimoniales se présente à l'une d'entre elles comme ami d'un médecin dont un client millionnaire mais fou cherche à se marier pour essayer d'améliorer son équilibre. A son grand étonnement, la directrice de l'agence lui dit qu'elle a ce qu'il lui faut. Le journaliste emmène la douce et consentante sacrifiée en promenade. Il lui fait prendre conscience de la vie qui l'attend. Elle persiste néanmoins dans sa décision, ayant trouvé là le seul moyen d'aider sa pauvre famille. Le c.ur empli de pitié, le journaliste doit la laisser repartir seule, lui disant qu'elle « ne fait pas l'affaire ».|#Histoire de Catherine. Catherine, petite bonne sans travail, a dû reprendre son enfant faute de pouvoir payer les mois à la nourrice. Sans logis, elle erre tout le jour dans Rome avec son bébé dans les bras. La mort dans l'âme, elle finira par l'abandonner dans un terrain de jeux. Elle sera jugée, condamnée puis acquittée en appel et retrouvera son bébé.|#Les Italiens se retournent. C'est la satire de l'attitude des Italiens qui se retournent quand ils volent passer de belles femmes, mais aussi la satire des dites personnes qui sont habillées de façon à ne pas passer inaperçues. Merveilleusement monté et orchestré, ce ballet de regards, de jambes et autres. constitue malgré ses qualités techniques un spectacle de mauvais goût.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation