Prima comunione (1950) Alessandro Blasetti

Sa Majesté Monsieur Dupont

Pays de productionItalie ; France
Sortie en France15 décembre 1950
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "Prima comunione" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAlessandro Blasetti
Assistant réalisateurLuigi Filippo D'Amico
Assistant réalisateurIsa Bartalini
Assistant réalisateurAmleto Pannocchia
ScénaristeCesare Zavattini
ScénaristeAlessandro Blasetti
ScénaristeSuso Cecchi D'Amico
AdaptateurCesare Zavattini
Société de production Universalia (Roma)
Société de production Franco-London-Film (Paris)
ProducteurOsvaldo Civirani
ProducteurSalvo D'Angelo
Directeur de productionPaolo Moffa
Distributeur d'origine Sirius Films (Paris)
Directeur de la photographieMario Craveri
CadreurGiovanni Raffaldi
CadreurMario Sensi
Ingénieur du sonAdolfo Alessandrini
Compositeur de la musique originaleAlessandro Cicognini
DécorateurVeniero Colasanti
DécorateurFerdinando Ruffo
CostumierVeniero Colasanti
MonteurMario Serandrei

générique artistique

Aldo Fabrizi(Carloni)
Gaby Morlay(Maria Carloni)
Ludmilla Dudarova(Signorina Ludovisi)
Lucien Baroux(l'archevêque)
Enrico Viarisio(l'homme du trolleybus)
Andreina Mazzotto(Anna Carloni)
Adriana Gallandt(Antonia)
Ernesto Almirante(l'invité âgé)
Jean Tissier(le docteur)
Aldo Silvani(le locataire aux chaussures bruyantes)
Max Elloy(le balayeur)
Lauro Gazzolo(le client qui achète l'oeuf pascal)
Louis de Funès(un prêtre)
Amedeo Trilli(la personne vigilante)
Dante Maggio(le policier)
Carlo Romano(le chauffeur de taxi)
Umberto Sacripante(le boiteux au kiosque)
Marga Cella(l'invitée avec le turban)
Amalia Pellegrini(la mémé)
Silvio Bagolini(le sacristain)
Salvatore Costa
Adele Moretti
Vanda Tibursi
Jenny Magetti
Gustavo Serena
Filippo Grimka
Luciano Mondolfo
Gemma Bolognesi
Angela Gallian
Luigi Moneta
Vittorio André
Daniela Boni
Aristide Baghetti
Carlo Sammartino
Mario Gallina

Bibliographie

Synopsis

La fille de monsieur Dupont doit faire sa première communion. La robe qui a été commandée n'est pas encore là et monsieur Dupont s'impatiente. Il se décide à aller chercher la robe. Se prenant pour le maître de l'univers, monsieur Dupont réprimande la couturière qui « perd son temps » à coudre sur l'étoffe l'adresse de sa maison. Le voici en possession de la robe. Une querelle dans l'autobus, il perd la robe. M. Dupont voudrait qu'on arrête toute occupation pour la rechercher, que les voisins lui vendent celle de leur fillette, quitte à remettre à l'année suivante la première communion de la petite. Il voudrait aussi que Dieu fasse un miracle. Rien de tout cela ne se produit ; alors M. Duponi s'en prend à sa femme. Et se rend compte tout à coup de son égoïsme. C'est à ce moment qu'on rapporte la robe retrouvée, grâce à l'adresse brodée par la couturière.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation