La Romana (1954) Luigi Zampa

La Belle Romaine

Pays de productionItalie ; France
Sortie en France01 juillet 1955
Procédé image35 mm - NB
Durée108 mn
>> Rechercher "La Romana" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurLuigi Zampa
Assistant réalisateurPaolo Bianchini
Assistant réalisateurLuciano Martino
Assistant réalisateurLeopoldo Savona
ScénaristeEnnio Flaiano
ScénaristeGiorgio Bassani
ScénaristeLuigi Zampa
ScénaristeAlberto Moravia
Auteur de l'oeuvre originaleAlberto Moravia
ProducteurDino De Laurentiis
Directeur de productionGiuseppe Colizzi
Directeur de productionLuigi De Laurentiis
Directeur de la photographieEnzo Serafin
CadreurAldo Scavarda
Ingénieur du sonRoy Mangano
Ingénieur du sonBruno Moreal
Compositeur de la musique originaleEnzo Masetti
Compositeur de la musique originaleFranco Mannino
DécorateurFlavio Mogherini
CostumierGaia Romanini
MaquilleurLiliana Celli
MonteurEraldo Da Roma
ScriptInes Bruschi

générique artistique

Gina Lollobrigida(Adriana Silenti)
Daniel Gélin(Mino)
Franco Fabrizi(Gino)
Raymond Pellegrin(Astarita)
Pina Piovani(la mére d'Adriana)
Xenia Valderi(Gisella)
Renato Tontini(Carlo Sonzogno)
Gino Buzzanca(Riccardo)
Giuseppe Addobbati(Tullio)
Riccardo Garrone(Giancarlo)
Giovanni Di Benedetto
Georges Bréhat
Alberto Anselmi
Bianca Maria Cerasoli
Ada Colangeli
Vincenzo Milazzo
Riccardo Ferri
Alfredo De Marco
Aldo Vasco
Gustavo Giorgi

Bibliographie

Synopsis

Adriana raconte son existence. Contre son gré, contrainte par sa mère, femme odieuse et immorale, Adriana devient à vingt ans le modèle d'un sculpteur. Gisella, une camarade rencontrée à l'atelier du sculpteur, veut l'entraîner dans une vie de liaisons faciles et de plaisir. Adriana refuse et repousse Astarita, fonctionnaire de la police, après lui avoir cédé par surprise au cours d'une partie de campagne où on l'a enivrée. Elle se fiance avec Gino, chauffeur de grande maison, son premier amour. Le mensonge de ce Gino, dont le mariage lui est révélé par Astarita, bouleverse Adriana. Cette amère déception provoquera un revirement en elle. Elle ne luttera plus pour repousser les convoitises que sa beauté attire, mais deviendra une fille de joie. Roulant d'aventure en aventure, elle s'éprend de Mino, étudiant anti-fasciste, essaye de le sauver alors qu'il est arrêté par la police, en usant de son pouvoir sur Astarita. Celui-ci sera tué par une brute, Sousognio, qu'Adriana a refusé d'épouser. Mino, qui a parlé devant les policiers, dégoûté de lui-même, se tuera. Adriana reste seule, avec l'enfant qu'elle attend, voulant l'élever de son mieux, dans le souvenir de Mino.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation