Alexander the Great (1955) Robert Rossen

Alexandre le Grand

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France31 août 1956
Procédé image35 mm - Couleur
Durée135 mn
>> Rechercher "Alexander the Great" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRobert Rossen
Réalisateur seconde équipeMichael Forlong
Assistant réalisateurPiero Mussetta
ScénaristeRobert Rossen
Société de production Rossen Films
Société de production United Artists
ProducteurRobert Rossen
Directeur de productionGordon S. Griffith
Distributeur d'origine United Artists
Directeur de la photographieRobert Krasker
Compositeur de la musique originaleMario Nascimbene
Directeur artistiqueAndré Andrejew
DécorateurDario Simoni
CostumierDavid Ffolkes
MaquilleurDavid Aylott
MonteurRalph Kemplen
Coordinateur des effets spéciauxCliff Richardson

générique artistique

Richard Burton(Alexandre)
Fredric March(Philippe de Macédoine)
Claire Bloom(Barsine)
Danielle Darrieux(la reine Olympias)
Harry Andrews(Darius)
Stanley Baker(Attalus)
Niall MacGinnis(Parmenion)
Peter Cushing(Memnon)
Michael Hordern(Demosthène)
Barry Jones(Aristote)
Marisa de Leza(Eurydice)
Peter Wyngarde(Pausanias)
Gustavo Rojo(Clitus)
Rubén Rojo(Philotas)
Friedrich Ledebur(Antipater)
Helmut Dantine(Nectanebus)
Virgilio Teixeira(Ptolémée)
Carlos Baena(Néarque)
Ricardo Valle(Hephaestion)
José Marco(Harpalès)
William Squire(Aeschinès)
Larry Taylor(Peddiccas)
Teresa del Río(Roxane)
Julio Peña(Arsitès)
José Nieto(Spithridates)
Carmen Carulla(Stratira)
Jesús Luque(Arsitandre)
Ellen Rossen(Amytis)
Carlos Acevedo(Occhus)
Ramsay Ames(la femme ivre)

Bibliographie

Synopsis

Au IVe siècle avant J.-C., Philippe de Macédoine, roi puissant et ambitieux sur le point de partir conquérir l'Empire grec divisé et affaibli, apprend que sa femme, la reine Olympias, vient de lui donner un fils. Accourant au Palais, il est reçu froidement par son épouse qui lui reproche ses guerres incessantes et son goût pour les autres femmes. Le devin de la reine, Nectanebus, dit au roi que son fils est de conception divine. Alexandre grandit auprès de sa mère qui rêve d'en faire un chef qui éclipsera son mari, lui donne pour précepteur le philosophe Aristote, mais son instruction est interrompue lorsque Philippe le nomme régent. Au cours d'une bataille, Alexandre sauve la vie de son père et est à l'origine de la victoire qui livre la Grèce à la domination des Macédoniens. A Athènes où il est envoyé pour négocier les conditions du traité de paix, Alexandre rencontre Barsine, femme du général grec Memnon pour qui il manifeste beaucoup d'intérêt. Philippe a décidé de divorcer pour épouser la jeune Eurydice qui lui donne bientôt un fils. C'est alors qu'Olympias fait assassiner Philippe au cours d'une cérémonie qui devait marquer son départ pour l'invasion de la Perse. Eurydice se suicidera. Succédant à son père comme roi de Macédoine et de Grèce à l'âge de vingt ans, Alexandre conduit l'armée de son père à la brillante victoire de Granicus où son principal adversaire, Memnon, trouve la mort. Sa veuve est amenée comme otage mais elle devient le seul grand amour d'Alexandre. Alors qu'il va rencontrer le roi Darius, Alexandre s'attaque victorieusement au n.ud Gordien. Une légende dit que celui qui pourra défaire ce n.ud sera maître de l'Asie. Et cette prophétie se réalisera. Afin de faciliter sa mission qu'il pense tenir des dieux, unifier l'Asie et l'Occident, Alexandre épousera une princesse persane malgré son amour pour Barsine, au cours d'une cérémonie de mariages en masse de soldats macédoniens et d'épouses orientales. Alexandre mourra à trente-trois ans, ayant conquis le monde de son temps sans une seule défaite.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 17 février 1955
Fin : 09 juillet 1955

Lieux de tournage