El Hombre que perdió su sombra (1991) Alain Tanner

L'Homme qui a perdu son ombre

Pays de productionEspagne ; Suisse ; France
DistributeurLe Petit Bureau (source : ADRC)
>> Rechercher "El Hombre que perdió su sombra" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAlain Tanner
ScénaristeAlain Tanner
Société de production Canal+
Société de production RTS - Radio Télévision Suisse (Genève ; Lausanne)
Société de production CAB Productions (Lausanne)
Société de production WDR - WestDeutscher Rundfunk (Köln)
Société de production Filmograph (Genève)
Société de production Tornasol Films (Madrid)
Société de production Gémini Films (Paris)
Société de production RTVE - Radio Televisión Española
Directeur de productionJosean Gomez
Directeur de productionMichel Mavros
Directeur de productionGérard Ruey
Distributeur d'origine Gemma Distribution
Directeur de la photographieJosé Luis López Linares
Ingénieur du sonJean-Paul Mugel
Compositeur de la musique originaleArié Dzierlatka
DécorateurAna Alvargonzález
MonteurMonika Goux

générique artistique

Francisco Rabal(Antonio)
Dominic Gould(Paul)
Ángela Molina(Maria)
Valéria Bruni Tedeschi(Anne)
Jean-Gabriel Nordmann(Journaliste)
Asunción Balaguer(femme d'Antonio)
Marc Lawton(pianiste)
Jocelyne Maillard(élève danseuse)
Loli Pérez Alvarez(serveuse)
Diego Rodriguez(serveur)
Cécile Tanner(élève danseuse)

Bibliographie

Synopsis

En désaccord avec la ligne politique trop pusillanime, de l'hebdomadaire où il travaille, Paul, trente ans, en claque la porte. Il part se ressourcer auprès de son ami et "mentor" Antonio, un vieux communiste espagnol qui vit près d'Almeria, en Andalousie. Là, Paul essaie de faire le point à l'occasion de longues promenades en moto et surtout de conversations avec Antonio. Celui-ci est d'avis que le jeune homme "a perdu son ombre"; c'est-à-dire qu'il lui manque les jalons psychologiques que seules peuvent offrir les convictions idéologiques fortes. Paul est effectivement en proie à un profond et général scepticisme. Au même moment, à Paris, Anne, la femme de Paul, panique. Paul l'a abandonnée, avec leur bébé, en lui laissant juste un billet évasif n'indiquant ni où et pour combien de temps il était parti. N'en pouvant plus, elle parvient à retrouver la précédente amie de Paul, Maria, qu'elle convainc bon gré mal gré de l'aider. Maria connaît Antonio et devine que Paul s'en est allé le rejoindre. Elles partent pour l'Espagne, provoquant la colère du jeune homme qui les repousse sèchement. Revenu à de meilleures intentions, grâce à l'entremise d'Antonio, Paul succombe un soir de fête aux charmes de Maria, troublée de le revoir. Mais celle-ci s'efface et la mort du vieil Antonio aide Paul à faire la paix à la fois avec Anne et en lui-même.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre de salles de sortie (Paris)4
Nombre d'entrée première semaine (Paris)2010

Tournage

Dates de tournage

Début : janvier 1991

Lieux de tournage