Paths of Glory (1957) Stanley Kubrick

Les Sentiers de la gloire

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France26 mars 1975
Procédé image35 mm - NB
Durée86 mn
DistributeurCarlotta Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Paths of Glory" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurStanley Kubrick
Assistant réalisateurHans Stumpf
Assistant réalisateurDixie Sensburg
Assistant réalisateurFranz-Josef Spieker
ScénaristeStanley Kubrick
ScénaristeCalder Willingham
ScénaristeJim Thompson
Auteur de l'oeuvre originaleHumphrey Cobbd'après le roman "Les Sentiers de la gloire"
Société de production Bryna Productions
ProducteurJames B. Harris
Producteur exécutifKirk Douglas
Directeur de productionJohn Pommer
Directeur de productionGeorge von Block
Distributeur d'origine AMLF (Paris)
Directeur de la photographieGeorg Krause
CadreurHannes Staudinger
Ingénieur du sonMartin Müller
Compositeur de la musique originaleGerald Fried
Directeur artistiqueLudwig Reiber
CostumierIlse Dubois
MaquilleurArthur Schramm
MonteurEva Kroll
RégisseurHelmut Ringelmann
Coordinateur des effets spéciauxErwin Lange

générique artistique

Kirk Douglas(le colonel Dax)
Ralph Meeker(le caporal Paris)
Adolphe Menjou(le général Broulard)
George Macready(le général Mireau)
Wayne Morris(le lieutenant Roget)
Richard Anderson(le major Saint-Auben)
Joseph Turkel(le soldat Arnaud)
Susanne Christian(la jeune fille allemande)
Jerry Hausner(le propriétaire de l'auberge)
Peter Capell(le colonel Judge)
Emile Meyer(le prêtre)
Bert Freed(le sergent Boulanger)
Kem Dibbs(le soldat Lejeune)
Timothy Carey(le soldat Ferol)
John Stein(le capitaine Rousseau)
Harold Benedict(le capitaine Nichols)

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

La guerre de 14-18 fait rage. Tandis que les soldats survivent, enterrés dans les tranchées, l'Etat-Major, composé du général Broulard et de son subordonné, le général Mireau, projette la prise de « La Fourmilière », point stratégique, réputé imprenable, détenu par les Allemands. Le colonel Dax, lui, mesure dans toute son horreur l'inutilité, la cruauté de la mission qui lui est dévolue. Mais l'obéissance reste la vertu première d'un militaire, même sans illusions. Dax obtempère. L'impossible assaut se solde par un lourd échec. Dans sa rage, le général Mireau décide de pilonner ses propres troupes ; son ordre n'est pas suivi. Il fait alors passer en cour martiale trois soldats, symboles de la couardise de l'armée tout entière. Férol, « socialement indésirable », Arnaud, tiré au sort, et le caporal Paris, témoin gênant de la lâcheté d'un de ses chefs, se retrouvent, sans trop le réaliser, face à leurs juges. Après une « guignolade » qui tient lieu de procès, malgré l'intervention de Dax qui a tenu à défendre les accusés, Férol, Arnaud et Paris sont condamnés, puis exécutés. Broulard pousse l'hypocrisie jusqu'à désavouer et à renvoyer Mireau, dont le geste ignoble au cours de l'assaut lui aura été révélé. Dax ne peut que hurler sa haine et son dégoût à la face de son supérieur étonné, avant de continuer à piétiner les sentiers boueux d'une triste gloire.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Videos

EditeurFox Vidéo
DistributeurFox Pathé Europa (Paris)
Annee2002
VersionVersion originale sous titrée
FormatDVD - ZONE 2 (Europe/Japon)
PaysFrance
Nb/coul.Noir et Blanc
Durée84 minutes
EditeurP.E.C.F. - Productions et Éditions Cinématographiques Françaises (Paris)
DistributeurWarner Home Vidéo France (Paris)
Annee1992
VersionVersion française
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée83 minutes

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 18 mars 1957

Lieux de tournage