Herrin der Welt (1959) William Dieterle

Les Mystères d'Angkor

Pays de productionRépublique fédérale d'Allemagne ; France ; Italie
Sortie en France12 octobre 1960
Procédé image35 mm - Couleur
Durée151 mn
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "Herrin der Welt" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurWilliam Dieterle
Assistant réalisateurRoly Bock
Assistant réalisateurUrsula Baumann
ScénaristeJo Eisinger
ScénaristeHarald G. Petersson
Société de production CCC Filmkunst GmbH (Berlin)
Société de production Franco-London-Film (Paris)
Société de production Continentale Produzione (Roma)
ProducteurArthur Brauner
ProducteurWilliam Dieterle
Directeur de productionHelmut Ungerland
Directeur de productionRalph Baum
Directeur de la photographieRichard Angst
Ingénieur du sonClemens Tütsch
Compositeur de la musique originaleRoman Vlad
DécorateurWilly Schatz
DécorateurHelmut Nentwig
CostumierClaudia Hahne-Herberg
MonteurBoris Lewin
MonteurJutta Hering
RégisseurRichard Oehlers
RégisseurPeter Homfeld

générique artistique

Martha Hyer(Karin Johansson)
Carlos Thompson(Peter Lundström)
Micheline Presle(Madame Latour)
Gino Cervi(le professeur Johansson)
Wolfgang Preiss(Enrique Brandes)
Lino Ventura(Biamonte)
Sabu(Lin-Chor)
Carl Lange(Berakov)
Leon Askin(Fernando)
Carlo Giustini(Jean, le marin)
Valery Inkijinoff(le Grand-Prêtre)
Hans Nielsen(le colonel Dagget)
Charles Régnier(Norvald)
Georges Rivière(Tom Logan)
Jean-Claude Michel(Ballard)
Rolf von Nauckhoff(Dalkin)
Jack Blum(Bertrand)

Bibliographie

Synopsis

Au cours d'une expérience, le savant professeur Johansson découvre une formule capable d'arrêter la vie. Immédiatement, un gang d'espions internationaux s'intéresse au professeur et l'enlève ainsi que son assistant, le malais Lin-Chor. Les services de renseignements de toute l'Europe sont sur les dents. Au moment où il va parler, un des complices du gang est assassiné. Karin, la fille du savant, accepte d'accompagner Peter Nordstrom, un des officiers du SR suédois, à la recherche de son père. Celle-ci emmène le couple à Marseille d'abord, puis à Naples, où Karin est enlevée à son tour par les bandits. Peter poursuit sa route et arrive à Bangkok. C'est là que les deux savants sont gardés par leurs ravisseurs. Avec l'aide de la police siamoise et d'un agent russe, Peter délivre Karin. Lin-Chor parvient à s'évader avec la formule, mais le professeur est torturé à mort. L'irruption de la police met en fuite les bandits dont nous savons maintenant qu'ils sont dirigés par une aventurière française, Madame Latour, femme sans scrupules et menée par son seul égoïsme. Elle s'est assuré le concours passionné de Brandès, l'ancien avocat de Johanson. Après son évasion, Lin-Chor s'est réfugié au sein des communautés bonzes d'Angkor. Partis sur ses traces, Peter et Karin luttent de vitesse avec Madame Latour et Brandès. Celui-ci, ayant manqué d'être assassiné sur l'ordre de sa complice, l'abat et part pour Angkor. Il tue aussi un bonze, mais le crime est imputé à Peter, tandis que Brandès exige de Lin-Chor la remise de la formule : devant son refus, il tue le jeune savant. L'agent russe, lui aussi, arrive, poursuit l'assassin, et les deux hommes s'entretuent. Mise en possession de la formule, Karin préfère assurer le bonheur de l'humanité en la consumant ; Peter, pour sa part, se chargera d'assurer son avenir.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : septembre 1959
Fin : janvier 1960

Lieux de tournage