Lady in a Cage (1963) Walter Grauman

Une femme dans une cage

Pays de productionEtats-Unis
Durée94 mn
>> Rechercher "Lady in a Cage" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurWalter Grauman
Assistant réalisateurHoward Alston
Assistant réalisateurHenry E. Brill
ScénaristeLuther Davis
Auteur de l'oeuvre originaleRobert Durandd'après le roman "Lady in a Cage"
DialoguisteLuther Davis
Société de production Luther Davis Productions
ProducteurLuther Davis
Directeur de productionAndrew J. Durkus
Directeur de la photographieLee Garmes
Ingénieur du sonFrank McWhorter
Ingénieur du sonJohn Wilkinson
Compositeur de la musique originalePaul Glass
Directeur artistiqueHal Pereira
DécorateurJoseph Kish
DécorateurSam Comer
CostumierEdith Head
CostumierKathleen McCandless
MaquilleurWally Westmore
MaquilleurGene Hibbs
CoiffeurJane Shugrue
MonteurLeon Barsha
Coordinateur des effets spéciauxPaul K. Lerpae
Photographe de plateauTed Allan

générique artistique

Olivia De Havilland(Madame Hilyard)
Ann Sothern(Sade)
Jeff Corey(The Wino)
James Caan(Randall)
Jennifer Billingsley(Elaine)
Rafael Campos(Essie)
William Swan(Malcolm Hilyard)
Charles Seel(le propriétaire de l'entrepôt)
Scatman Crothers(l'assistant du propriétaire de l'entrepôt)
George Baxter(l'homme en décapotable)
Meg Brown(la femme en décapotable)
Mimi Dillard(la femme qui hurle)

Bibliographie

Synopsis

La « Femme dans une cage », c'est la mère abusive d'un grand célibataire que, mue par un sentiment trouble, elle garde perpétuellement dans sa mouvance. Partiellement immobilisée par un récent accident, elle a fait installer dans sa somptueuse villa un ascenseur qui lui évite la claustration complète. Le fils partant en week-end chez des amis, elle ne peut évidemment pas l'accompagner. Seule après son départ, elle se trouve coincée dans l'ascenseur par une panne d'électricité. La panne dure et elle s'énerve progressivement. Attiré par la sonnette d'alarme qu'il est seul à remarquer, un clochard entre dans la maison et commence à la piller sous les yeux de la propriétaire ; puis il va chercher une prostituée pour la faire profiter de l'aubaine. Pendant ce temps, trois jeunes voyous : deux garçons et une fille, voyous déséquilibrés, découvrent à leur tour le beau coup à faire. Tout ce monde se bat, ravage, pille, et la femme dans la cage se sent devenir folle. Sadiques, les voyous lui lisent une lettre laissée par son fils, dans laquelle il lui réclame sa liberté ; il doit lui téléphoner, et faute de réponse, il se tuera. Or, le téléphone a déjà sonné et elle n'a pas pu répondre. A la faveur de l'intervention d'une bande rivale, elle réussit à se traîner dehors ; mais l'un des voyous la rattrape et ils roulent sous une voiture. Elle survivra peut-être ; mais elle ne possède plus rien ; pas même ses illusions.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 18 février 1963