Arabesque (1965) Stanley Donen

Arabesque

Pays de productionGrande-Bretagne
Sortie en France19 août 1966
Procédé image35 mm - Couleur
Durée105 mn
>> Rechercher "Arabesque" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurStanley Donen
Assistant réalisateurEric Rattray
ScénaristeJulian Mitchell
ScénaristeStanley Price
ScénaristePierre Marton
Auteur de l'oeuvre originaleGordon Cotlerd'après le roman "The Cipher"
Société de production Stanley Donen Films
ProducteurStanley Donen
Producteur associéDenis Holt
Producteur exécutifArthur Carroll
Directeur de productionDavid W. Orton
Distributeur d'origine Universal Pictures
Directeur de la photographieChristopher Challis
CadreurAustin Dempster
Ingénieur du sonJohn Mitchell
Ingénieur du sonColin Le Mesurier
Compositeur de la musique originaleHenry Mancini
Directeur artistiqueReece Pemberton
DécorateurReece Pemberton
CostumierChristian Diorpour Sophia Loren
MaquilleurW.T. Partleton
MonteurFrederick Wilson
ScriptConstance Willis
Créateur du génériqueMaurice Binder

générique artistique

Gregory Peck(David Pollock)
Sophia Loren(Yasmin Azir)
Alan Badel(Nejim Beshraavi)
Kieron Moore(Yussef Kassim)
Carl Duering(Hassan Jena)
John Merivale(Sylvester Sloane)
Duncan Lamont(Webster)
George Coulouris(Ragheeb)
Ernest Clark(Beauchamp)
Harold Kasket(Mohammed Lufti)
Gordon Griffin(Fanshaw)

Bibliographie

Synopsis

Un professeur de langues anciennes, David Pollock, enseignant à l'université d'Oxford, se trouve mélé bien involontairement à une sombre et troublante affaire d'espionnage. Débutant par l'assassinat d'un courrier important à qui l'on dérobe un message chiffré en hiéroglyphes, Pollock, seul capable de le traduire, se voit tour à tour l'objet de la convoitise d'une belle espionne (aux ordres du prince arabe régnant), d'un sinistre armateur entouré d'une cohorte de gardes du corps patibulaires ; puis d'une bande rivale qui veut restaurer un ancien dictateur déchu, d'un bon premier ministre et d'un mauvais ambassadeur qui projette son assassinat ; enfin, d'un faux premier ministre, sosie du vrai, qui tombera d'ailleurs sous les balles de ses complices. Situation des plus inextricables, comme on le voit. Bref, poursuites infernales, complots, guet-apens se succèdent. Le pauvre Pollock parvient tout de même à s'en sortir, à faire triompher la bonne et juste cause, aidé en cela par la belle espionne qui n'était pas sans nourrir à son égard des sentiments plus qu'amicaux.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 20 avril 1965