The Boston Strangler (1968) Richard Fleischer

L'Etrangleur de Boston

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France30 octobre 1968
Procédé image35 mm - Couleur
Durée116 mn
DistributeurSwashbuckler Films (source : ADRC)
>> Rechercher "The Boston Strangler" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRichard Fleischer
Assistant réalisateurDavid Hall
ScénaristeEdward Anhalt
Auteur de l'oeuvre originaleGerold Frankd'après le roman "The Boston strangler"
Société de production 20th Century Fox Corporation
ProducteurRobert Fryer
Producteur déléguéJames Cresson
Directeur de la photographieRichard H. Kline
Ingénieur du sonDon Bassman
Ingénieur du sonDavid Dockendorf
Compositeur de la musique originaleLionel Newman
Directeur artistiqueJack Martin Smith
Directeur artistiqueRichard Day
DécorateurWalter M. Scott
DécorateurStuart A. Reiss
DécorateurRaphael Bretton
CostumierWilliam Travilla
MaquilleurDan Striepeke
CoiffeurEdith Lindon
MonteurMarion Rothman
Coordinateur des effets spéciauxL.B. Abbott
Coordinateur des effets spéciauxArt Cruickshank
Coordinateur des effets spéciauxJohn C. Caldwell
Conseiller techniqueJohn S. Bottomly
Conseiller techniquePhillip J. Di Natale

générique artistique

Tony Curtis(Albert DeSalvo)
Henry Fonda(John S. Bottomley)
George Kennedy(le détéctive Phil DiNatale)
Mike Kellin(Julian Soshnick)
Murray Hamilton(le sergent Frank McAfee)
Richard X. Slattery(le capitaine Ed Willis)
William Marshall(Edward W. Brooke)
George Tyne(le docteur Kramer)
Jeff Corey(Maître John Asgeirson)
Carolyn Conwell(Irmgard DeSalvo)
George Voskovec(Peter Hurkos)
Hurd Hatfield(Terence Huntley)
Sally Kellerman(Diane Cluny)
Enid Markey(Edna Wald)
Dorothy Blackburn(Minnie Adams)
Lara Lindsay(Bobbie Eden)
George Fisher(Taylor)
Clint Kimbrough(Stanley Hodak)
Jeanne Cooper(Chloe)
Austin Willis(le docteur Nagy)
Eve Collyer(Ellen Ridgeway)
George Furth(Lyonnel Brumley)
Dana Elcar(Luis Schubert)
Shelley Burton(David Parker)
Gwyda Donhowe(Alice Oakville)
Alex Dreier(le commentateur de nouvelles)
John Cameron Swayze(le journaliste TV)
Elizabeth Baur(Harriet Fordin)
James Brolin(le sergent Lisi)
Marie Thomas(Gloria)
William Traylor(Arne Carr)
Isabella Hoopes(Ida Irga)
Tom Aldredge(Harold Lacey)
Gina Harding(Audri)
Nancie Phillips(Barbara Wise)
Greg Benedict(Dick Matheson)
Karen Huston(Pat Bruner)
Richard Krisher(Tom)
David Lewis(le juge Schroeder)
Almira Sessions(Emma Hodak)
Carole Shelley(Dana Banks)
Tim Herbert(Cedric Ewing)
Matt Bennett(Harold)
Penny Williams(Mae)
Janis Young(Louise Parker)
Pam McWyler(Grace Lockwood)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

La police ayant appris par un coup de téléphone qu'une femme d'un certain âge a été étranglée et violée dans un quartier populaire de Boston, plusieurs inspecteurs se rendent sur les lieux du crime. D'autres meurtres par strangulation et commis chaque fois sur des femmes âgées ont lieu à Boston : la corde est toujours nouée par le même genre de noeud, assez complexe. La télévision recommande aux femmes seules de ne laisser quiconque entrer chez elles sans s'être préalablement assurées de qui il s'agit. De nombreux suspects sont arrêtés parmi les maniaques sexuels notoires de la région. Enfin, un bureau social est constitué, sous la direction de Bottomly, l'assistant de l'attorney général du Massachusetts. Le bureau suit toutes les pistes, recueille tous les indices. On écoute même attentivement un spécialiste de la télépathie qui, momentanément, guide la police sur une fausse piste. Un certain De Salvo se trouve chez lui, très paisiblement installé à regarder, en même temps que ses enfants, la télévision. C'est le triste jour des funérailles du Président Kennedy. De Salvo, réparateur en chaudière, dit à sa femme qu'il a encore un travail à finir. Il prend sa voiture et se rend à l'autre bout de la ville. Là, il pénètre dans l'appartement d'une fille assez jeune qu'il attaque sauvagement. Suivent encore d'autres forfaits de même nature. Sa dernière victime, Diane Cluny, lui échappera miraculeusement après l'avoir mordu au poignet Soignée à l'hôpital mais amnésique, elle ne pourra guère aider les policiers. Pénétrant plus tard dans un autre appartement, De Salvo est surpris par le mari de sa victime qui fait aussitôt appel à la police. Poursuivi, arrêté, De Salvo est bientôt conduit, à cause de son comportement bizarre, à la section psychiatrique de l'hôpital de Boston. Là, Bottomly est mis sur la piste du coupable à cause de la morsure de De Salvo. De longs interrogatoires s'ensuivent. Selon les psychiatres, De Salvo représente un cas limite de schizophrénie : il y a deux personnalités en lui qui s'ignorent complètement. D'une part le père de famille paisible, d'autre part l'assassin sadique. Si Bottomly arrive à faire admettre à De Salvo sa double nature, celui-ci deviendra sûrement fou. Inlassablement l'inspecteur, faisant face à ses responsabilités, interroge le malade. Il n'a maintenant presque plus de doutes : De Salvo est le coupable. Toutefois, étant resté interné, celui-ci n'a jamais subi ni procès ni aucune peine ou châtiment. L'affaire en est là.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage