Le Coup de sirocco (1978) Alexandre Arcady

Pays de productionFrance
Sortie en France 1979
Procédé image35 mm - Couleur
Durée100 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Coup de sirocco" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAlexandre Arcady
ScénaristeAlexandre Arcady
ScénaristeDaniel Saint-Hamont
ScénaristeJan Saint-Hamont
Auteur de l'oeuvre originaleDaniel Saint-Hamont
Société de production Alexandre Films (Paris)
Société de production Les Films de l'Alma (Paris)
Producteur exécutifJean-Claude Fleury
Directeur de productionCharlotte Fraisse
Distributeur d'origine Gaumont Distribution
Directeur de la photographieJean-François Robin
Ingénieur du sonGuillaume Sciama
Compositeur de la musique originaleSerge Franklin
MonteurJoële Van Effenterre

générique artistique

Roger Hanin(Albert Narboni)
Marthe Villalonga(Marguerite Narboni)
Michel Auclair(Lucien Bonheur)
Jacques Duby(L'agent immobilier)
Patrick Bruel(Paulo Narboni)
Lucien Layani(Tonton Jacob)
Philippe Sfez(Georges Labrouche)
Nathalie Guérin(Monique, la vendeuse)
Jean-Claude de Goros(Tonton Sauveur)
Maurice Chevit(général Bauvergne)
Gérard Jugnot(Ruppert, l'associé de Lucien)
Marie-Anne Chazel(servante du général)
Robert Lombard(directeur du Stoprix)
Pierre Vielhescaze(médecin)
Mohamed Zinet(porteur)
Jacqueline Doyen(dame de la croix-rouge)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

A peine de retour à Tadjira, après la guerre, Albert Narboni repeint la façade de son épicerie pendant que Marguerite s'extasie avec des voisins, sur Paul, le fils qu'elle vient de mettre au monde. Paulo grandit ainsi, bercé par l'affection de ses parents et de son « tonton Jacob », instruit par les soeurs de l'école voisine, fidèle enfin à l'amitié qui le lie à Georgeo, fils d'un riche colon. Mais la guerre, puis l'indépendance, contraignent les Narboni à quitter précipitamment l'Algérie. L'arrivée à Marseille, puis l'entrée à Paris ne sont guère triomphales. Albert recherche pourtant un travail avec tout le courage dont il est capable. Il est d'ailleurs bientôt récompensé de sa peine puisqu'il trouve un emploi au rayon fruits et légumes d'un super-marché dans le même temps où il fait la connaissance de Lucien Bonheur qui est dans les affaires. Parallèlement, les Narboni ont retrouvé « tonton Jacob », puis Georgeo. Et c'est finalement dans la sérénité que la famille reconstituée démasque le faux ami Lucien, lequel ne rêvait que d'escroquerie avec son imaginaire usine de couscous.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 13 septembre 1978
Fin : 09 novembre 1978