Hors la vie (1991) Maroun Bagdadi

Pays de productionFrance ; Italie ; Belgique
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Hors la vie" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMaroun Bagdadi
Assistant réalisateurElie Adabachi
ScénaristeMaroun Bagdadi
Auteur de l'oeuvre originaleRoger Auque
Auteur de l'oeuvre originalePatrick Forestier
DialoguisteDidier Decoin
DialoguisteElias Khoury
Société de production Canal+
Société de production Galatée Films (Paris)
Société de production Filmalpha (Roma)
Société de production Lamy Films (Bruxelles)
Société de production Les Films A2 (Paris)
Producteur déléguéJacques Perrin
Producteur exécutifEnzo Giulioli
Producteur exécutifHugues Nonn
Producteur exécutifFabienne Tsaï
Directeur de productionJacqueline Louis
Distributeur d'origine Bac Films
Directeur de la photographiePatrick Blossier
Ingénieur du sonDominique Hennequin
Ingénieur du sonChantal Quaglio
Ingénieur du sonGuillaume Sciama
Compositeur de la musique originaleNicola Piovani
DécorateurDan Weil
CostumierMagali Guidasci
CostumierFrédérique Santerre
MonteurLuc Barnier

générique artistique

Hippolyte Girardot(Patrick)
Rafic Ali Ahmad(Walid)
Hussein Sbeity(Omar)
Habib Hammoud(Ali)
Magdi Machmouchi(Moustapha)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Reporter-photographe free-lance, Patrick Perrault est en reportage à Beyrouth. Bombardements, fusillades, massacres, il couvre, comme on dit, cette guerre sans fin du Liban. Un jour, des hommes interceptent sa voiture: Patrick Perrault devient otage au Liban. Il fait douloureusement et lentement l'apprentissage de la captivité, de l'humiliation, de la peur, de la douleur, de la solitude, du désespoir. Ses premiers geôliers lui apprennent l'obéissance, l'abolition de toute pudeur et de toute vie privée, et la contrainte, celle, en particulier, de se bander les yeux dès que l'un d'entre eux se manifeste. Ses moindres tentatives de révolte sont immédiatement violemment sanctionnées. On joue habilement avec ses nerfs. On le mène de cachette en cachette, parfois en l'enroulant comme une momie dans des bandes de scotch pour l'immobiliser pendant le transport et le passage des postes-frontières. Ses geôliers semblent se répartir les rôles: les uns se font amis et confidents, les autres impitoyables. On lui fait croire à l'exécution de celui qu'il a surnommé Philippe parce qu'ils ont échangé des confidences et des projets. Il le retrouve plus tard, dans une autre geôle, manifestement complice de la machination. On simule plusieurs fois son exécution. Un compagnon de captivité résigné le rassure: en tant qu'Occidental, il est négociable, tandis que lui, Arabe... Pourtant, lorsqu'on le fait s'habiller en femme pour le libérer, Patrick croit sa fin prochaine. C'est pourtant une vraie liberté qu'il retrouve.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurTF1
DistributeurTF1
Annee1993
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée94 minutes

Exploitation

Nombre de salles de sortie (Paris)11
Nombre d'entrée première semaine (Paris)20710

Tournage

Lieux de tournage

Palmares