Le Coeur à l'envers (1980) Franck Apprederis

Pays de productionFrance ; Espagne
Sortie en France 1980
>> Rechercher "Le Coeur à l'envers" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurFranck Apprederis
Assistant réalisateurMichel Garnier
Assistant réalisateurValérie Paulin
ScénaristeOdile Barski
DialoguisteGérard Brach
Société de production 5 Continents (Paris)
Société de production JL Tafur Pcsa (Madrid)
Producteur déléguéBernard Lenteric
Directeur de productionRoger Fleytoux
Directeur de productionDiego Sempere
Distributeur d'origine Oceanic Films
Distributeur d'origine Prodis
Directeur de la photographieCharlet Recors
Ingénieur du sonBernard Ortion
Compositeur de la musique originaleWolfgang Amadeus Mozart
Compositeur de la musique originaleJean Musy
DécorateurGérard Daoudal
MonteurLaurence Leininger
Photographe de plateauGeorges Pierre

générique artistique

Annie Girardot(Laure Rivière)
Laurent Malet(Julien)
Charles Denner(Guillaume Imbert)
Stéphane Audran(Jeanne)
Florence Pernel(Pauline)
Victoria Abril(hôtesse)
Roland Bertin(le voisin)
Coralie Clément(la concièrge)
Sébastien Drai-Dietrich(le petit garçon)
Hatano(Japonais)
Claude Legros(le gardien de musée)

Bibliographie

Synopsis

Ce soir, Julien a débarqué chez sa mère après des années passées auprès de son père ou à bourlinguer à travers l'Afrique. Laure Rivière a quelque peine à reconnaître celui qu'elle avait vu partir enfant, mais la joie succède rapidement à la surprise. Laure est psychologue et traite notamment Pauline, l'enfant de son amie Jeanne, écrivain instable, peu encline à comprendre sa fille. Ce matin, c'est justement d'elle que Laure s'occupe avant de retrouver Julien à Beaubourg: première après-midi de confidences que Julien voudrait bien prolonger par un week-end à Bruges. Laure est d'accord mais Guillaume, son compagnon, l'attend chez elle pour aller au concert et elle le décide de les emmener tous les deux, elle et Julien. Ce dernier avouera à sa mère qu'il n'aime pas "son artiste-peintre" chez qui il ira même lacérer une toile. Mais une autre nuit, instants d'émotion partagée, il confiera à sa mère tout l'amour que tardivement, il s'est mis à lui porter. Laure le lui rend bien, prête à tout lui pardonner, comme la nuit qu'il passe dans son cabinet avec sa patiente Pauline. Attentif aux odeurs que sa mère laisse, n'hésitant pas à fouiller dans ses affaires et à ouvrir son courrier, Julien va finir par obtenir cette possession exclusive dont il rêve en accompagnant sa mère à un congrès à Grenade. Pour la mère et le fils, ce sont trois jours de bonheur où les liens se font moins filiaux, où l'on ne s'appelle plus que Julien et Laure. Mais aussi trois jours d'une illusion avec laquelle Laure rompt brutalement. Revenue à Paris, elle envoie un télégramme à Julien: "Je t'attends, signé: Laure... Non mademoiselle; signé: maman".
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)93565
Nombre de salles de sortie (Paris)21
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)6
Nombre d'entrée première semaine (Paris)42256

Tournage

Dates de tournage

Début : 25 février 1980
Fin : 10 avril 1980