La Honte de la famille (1969) Richard Balducci

Pays de productionFrance
>> Rechercher "La Honte de la famille" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRichard Balducci
Auteur de l'oeuvre originaleCharles Exbrayat
Société de production PromoCinéma
Directeur de productionPierre Cottance
Directeur de la photographieGuy Suzuki
Ingénieur du sonBernard Ortion
Compositeur de la musique originaleFrancis Lopez
MonteurLiliane Fattori

générique artistique

Claude Rollet(Bruno Maspic)
Rosy Varte(Perrine Hadol)
Micheline Dax(Célestine Maspic)
Michel Galabru(Maspic le Grand)
Paul Préboist(Picherande)
Chantal Nobel(Nathalie)
Karin Meier(Lise Andersen)
Anja Lopez(Mme Marco)
Micha Bayard(Mémé Maspic)
Lucette Sahuquet(la tante)
Noël Roquevert(Murato)
Bernard Le Coq(Jérôme Ratières)
Michel Creton(François Dolo)
Christian Méry(Tony Salicetto)
Carlo Nell(Bocognano)
Danièle Evenou(Martine Hadol)
Guy Grosso(Dieudonné Hadol)
Jean Panisse(Ze)
Robert Castel(Gomez)
Yves Favier(Adrien)
Serge Davri(Dolo père)
Umberto Traina(Bastelica)
André Badin(Marco Seigneur)
Andrex(Etouvant)
Fred Pasquali(Fanfan le Riche)
Rellys(Pépé Maspic)

Bibliographie

Synopsis

Le jour de ses fiançailles avec la jolie Martine, Bruno Maspie, le fils du grand Maspie, caïd de la pègre marseillaise, déclare publiquement que, las d'une vie qui lui répugne, il va entrer dans la police. Sur les bords de la calanque méditerranéenne où se déroule le joyeux repas réunissant les plus fins voleurs, receleurs, champions incontestés de la cambriole, truands chevronnés de la côte. cette déclaration fait l'effet d'une bombe. Dieudonné et sa femme, l'énergique Célestine, reprennent leur Martine, quant à Eloi Maspie, malgré les protestations de sa généreuse épouse, il bannit ce Bruno, devenu « la honte de la famille ». Les années passent, Bruno est devenu inspecteur de la brigade criminelle. Sa nouvelle mission l'autorise à un contact nouveau - qu'il désirait depuis si longtemps - avec ses parents qu'il aime toujours tendrement. Chargé d'une enquête sur un crime crapuleux commis dans le « milieu » - assassinat de Thomas Luciano, et vol de 200 millions de bijoux - Bruno arrive chez ses parents, à la grande joie de sa mère, et interroge son père, renfrogné et demeuré sur ses positions hostiles. Seule Isabelle, sa jeune soeur, n'a cessé de garder le contact avec lui et fréquente même un de ses jeunes collègues policier, Jérôme. Que dira papa Maspie !. Mis sur les traces de l'auteur du crime, « l'américain », ainsi appelé dans le milieu, Bruno, poursuit son enquête. Son patron, l'inspecteur divisionnaire Ficherand, est gravement blessé, Bruno lui-même violemment frappé, et le pot aux roses est découvert par le grand Maspie, dont l'amour paternel est profondément touché, et qui va participer - à sa manière . à l'enquête. Horreur, l'auteur du crime est le débonnaire Dieudonné ! Il sera emmené en pleine mer, par Maspie le grand, et ne sachant pas nager, condamné à périr noyé, sa fragile embarcation prenant l'eau. Martine, qui n'a pas oublié le charmant Bruno, reviendra à ses premières amours, et une séquence finale nous montrera les doubles fiançailles de Martine-Bruno et Isabelle-Jérôme, sur les bords d'une calanque ensoleillée. Bruno est devenu la « gloire de la famille », et Maspie renoncera, nous l'espérons, à sa vie de truand.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 16 août 1969
Fin : 19 septembre 1969