Rouge baiser (1985) Véra Belmont

Pays de productionFrance
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Rouge baiser" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurVéra Belmont
Assistant réalisateurClaude Guymont
Assistant réalisateurNadine Lermite
Assistant réalisateurSabine Marang
Assistant réalisateurPhilippe Vergeot
Assistant réalisateurValérie Vergez
ScénaristeVéra Belmont
Collaborateur scénaristiqueGuy Konopnicki
Collaborateur scénaristiqueDavid Milhaud
Société de production Les Films A2 (Paris)
Société de production C. und H. Films (Berlin)
Société de production Farena Films
Société de production Stephan Films (Paris)
Directeur de productionNicole Flipo
Distributeur d'origine UGC - Union Générale Cinématographique
Directeur de la photographieRamón Suárez
Ingénieur du sonPhilippe Combes
Ingénieur du sonAlain Curvelier
Compositeur de la musique originaleJean-Marie Sénia
DécorateurBruno Held
MonteurMartine Giordano
MonteurGeorges Klotz

générique artistique

Charlotte Valandrey(Nadia)
Lambert Wilson(Stéphane)
Marthe Keller(Bronka)
Laurent Terzieff(Moische)
Laurent Arnal(Roland)
Deborah Cohen(Rosette)
Anne Dumas(Viviane)
Jean-Louis Foulquier(le soldat éméché)
Pascal Guiomar(Gaby)
Corinne Juresco(Pierrette)
Gunter Lamprecht(Herschel)
Francis Lax(le client mécontent)
Audrey Lazzini(Henriette)
Riton Liebman(Joël)
Elsa Lunghini(Rosa)
Yves Nadot(André)
Isabelle Nanty(Jeanine)
Jodi Pavlis(Marion)
Lionel Rocheman(M. Victor)
Georges Staquet(inspecteur de police)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Paris 1952. Fille d'immigrés polonais, Nadia a quinze ans. Elle milite avec ferveur aux Jeunesses Communistes, ce qui ne l'empêche pas de flirter dans les cimetières avec les garçons du quartier, d'aimer Apollinaire et le cinéma américain. Dans une manifestation contre l'action du Général Ridgway en Corée, elle est blessée par la police. Stéphane, un photographe qui couvre les événements, la ramasse et l'emmène chez lui, quand elle apprend qu'il travaille pour Paris-Match, qu'il est amateur de jazz et qu'il hante les caves de Saint-Germain des Prés, son enthousiasme diminue. Et pourtant, malgré tout ce qui les sépare, elle ne peut s'empêcher d'être attirée par lui, alors que ses amis communistes n'apprécient pas ses nouvelles fréquentations. Et lorsque l'un d'eux est arrêté à cause des photos prises par Stéphane, les autres agressent le jeune homme. Nadia ne peut que condamner ces méthodes. Elle soigne Stéphane et passe la nuit avec lui. Peu après, Henriette, une autre "camarade" est exclue du groupe pour être allée passer des vacances en Yougoslavie. Et si Nadia n'a pas le courage de s'opposer à cette décision, elle n'en commence pas moins à se poser des questions. D'autant que Moische Mandelman, qui a été très lié à sa mère, revient en France après avoir passé une dizaine d'années en URSS, et ses déclarations ne correspondent pas tout à fait à la vision idyllique qu'ils avaient tous du stalinisme. Ebranlée par tout cela, Nadia se réfugie auprès de Stéphane. Mais elle écourte son escapade à Cabourg avec lui: Staline est mort. A Paris Nadia se fait à son tour exclure des J.C. Quant à Stéphane, il a disparu. Et si elle le rejoint finalement, c'est pour le voir partir en Indochine afin d'éviter la prison pour détournement de mineure à la suite de la plainte déposée par le père de Nadia contre lui.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurCarrère Vidéo
DistributeurCarrère Vidéo
Annee1986
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée115 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)195063
Nombre de salles de sortie (Paris)15
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)21
Nombre d'entrée première semaine (Paris)39356

Tournage

Dates de tournage

Début : 19 décembre 1984
Fin : 25 février 1985