Match contre la mort (1959) Claude Bernard-Aubert

Pays de productionFrance ; Italie
>> Rechercher "Match contre la mort" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClaude Bernard-Aubert
ScénaristePierre Bellemare
ScénaristeClaude Olivier
ScénaristeJean-Paul Rouland
DialoguisteClaude Accursi
Société de production Les Films du Cyclope (Paris)
Société de production Variety Film (Roma)
Directeur de productionRené-Gaston Vuattoux
Directeur de la photographieJean Isnard
Ingénieur du sonAndré Louis
Compositeur de la musique originaleAndré Hodeir
Compositeur de la musique originaleMartial Solal
DécorateurRobert Giordani
MonteurGabriel Rongier
ScriptGeneviève Cortier

générique artistique

Gérard Blain(Jacques Lourmel)
Antonella Lualdi(Annie Lourmel)
Pierre Bellemare(L'animateur)
Patricia Karim(Mme Pascal)
Roger Couderc(Le reporter)
Francis Blanche(M. Pascal)
Doudou Babet(le mécanicien)
Gérard Bayle
Sacha Briquet
Christian Brocard
José Davilla
Pierre Flourens
Franco Interlenghi(Florent)
Jacques Marin
Max Montavon
Jean-Marie Proslier
Roberto
Jean Roucher
Jean-Paul Rouland(le chauffeur 1900)
Alain Roulleau(Patrick)
Achille Zavatta(le clown)

Bibliographie

Synopsis

Parvenus à la « dernière semaine » du concours de jeux télévisés « La tête et les jambes », M. et Mme Lourmel peuvent gagner deux millions. Tandis que sa femme attend la première question de Pierre Bellemare, Lourmel se tient prêt à rattraper ses défaillances de mémoire au volant de sa voiture de course, à Montlhéry. Lourmel a laissé son fils de 6 ans auprès de sa belle-soeur. Quelques instants avant que ne débute l'émission, une voix menaçante au téléphone le prévient que les deux millions qu'il doit gagner seront la rançon pour obtenir la liberté de son fils qui vient d'être enlevé. Désespéré, Lourmel met au courant Roger Couderc, reporter sportif de la T.V., de l'enlèvement de son fils. De son côté sa femme, avertie également par téléphone, va affronter les caméras. et il faut garder tour son sang-froîd pour être capable de gagner l'épreuve. En un feu roulant de virtuosité, questions et réponses se succèdent. Lorsque la mémoire de Mme Lourmel est défaillante, son mari fonce sur sa voiture de course et rattrape les minutes perdues. In extremis, ils gagnent le jeu télévisé. Depuis Montlhéry, Lourmel félicite longuement sa femme. Pour retrouver l'enfant, Pierre Bellemare, l'animateur de l'émission, va mettre à contribution la puissance de diffusion de la télévision. L'enfant, entouré des gangsters qui l'ont kidnappé, assiste à cet appel pathétique. Ces derniers prennent peur et l'enferment dans l'appartement où ils l'ont caché ; la peur d'être pris leur fait manquer le coup qu'ils avaient si bien monté et, après quelques dramatiques péripéties, l'enfant retrouvera ses parents.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation