Le Monte-charge (1961) Marcel Bluwal

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1962
>> Rechercher "Le Monte-charge" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMarcel Bluwal
Auteur de l'oeuvre originaleFrédéric Dardd'après le roman "Le Monte-charge"
AdaptateurMarcel Bluwal
AdaptateurFrédéric Dard
DialoguisteMarcel Bluwal
DialoguisteFrédéric Dard
Société de production Marianne Productions (Paris)
Société de production S.N.E.G. - Société Nouvelle des Établissements Gaumont
Société de production Galatea Film (Roma)
Producteur déléguéAlain Poiré
Directeur de productionRobert Sussfeld
Directeur de productionAndré Deroual
Directeur de la photographieAndré Bac
Ingénieur du sonRené-Christian Forget
Compositeur de la musique originaleGeorges Delerue
DécorateurJean Mandaroux
MonteurGeneviève Vaury

générique artistique

Robert Hossein(Albert Herbin)
Lea Massari(Madame Dravet)
Maurice Biraud(Ferrie)
Robert Dalban(l'inspecteur)
Pascale Brouillard(Nicole, la petite fille)
André Badin(l'agent cycliste)
Gérard Buhr(le deuxième policier dans le magasin de jouets)
Etienne Bierry(un homme dans le bistrot)
Georges Géret(un homme dans le bistrot)
Charles Lavialle(un homme dans le bistrot)
André Weber(un homme dans le bistrot)
Jeanne Pérez(la vendeuse)
Christian Brocard(un invité au repas de famille)
Henri Attal(un spectateur au cinéma)
Franck Maurice(un spectateur au cinéma)
Charles Bayard(un homme au cercle)
Julien Verdier(un homme dans la rue)
Bernard Musson(un homme dans la rue)
Laure Paillette
Mag Avril
Robert Moor
Claude Ferna
Paul Gay
Edouard Francomme

Bibliographie

Synopsis

Une nuit de Noël à Asnières, dans la banlieue parisienne, Robert Herbin, après avoir purgé une longue peine de prison, vient retrouver sa mère. Mais la vieille madame Herbin est morte pendant la réclusion de son fils. Ce dernier erre lamentablement dans les rues de son quartier et pénètre dans un restaurant. Son regard est retenu par le visage douloureux d'une fillette de cinq ans, incapable de manger son gâteau. Sa jeune mère sourit tristement. Robert accompagne la mère et sa fille jusqu'à leur demeure, impasse des Glycines à Asnières. La jeune femme semble éprouver le besoin de la présence d'un confident. L'appartement est richement installé au troisième étage, au dessus des importants ateliers de brochage Dravet. Marthe Dravet est seule avec sa petite fille, en cette nuit de Noël. Le mari est en voyage. Robert Herbin est seul, lui aussi. La jeune femme couche l'enfant puis accepte de ressortir avec ce garçon timide et attentif. Mais, lorsque Robert tente de la séduire, elle le repousse. Ils reviennent rue des Glycines et, tous les deux, découvrent le cadavre du mari. Robert révèle alors son passé si chargé. Impossible d'appeler la police. Il serait immédiatement soupçonné. Il quitte brusquement Marthe. Dans l'église d'Asnières, la messe de minuit est célébrée. Tandis qu'un chanteur entonne le « minuit chrétien », une jeune femme, accompagnée de son enfant - c'est Marthe Dravet et sa fille - s'évanouit. Dans la foule, au fond de l'église, on s'empresse. Marthe sera reconduite chez elle par Adolphe Hery, marchand de voitures d'occasion. Marthe et Adolphe découvriront le corps de M. Dravet. Marthe a enfin un alibi et peut téléphoner à la police. Mais elle a mis dans la poche de son prévenant accompagnateur un portefeuille qu'elle croit lui appartenir; or c'est celui qui a glissé du gilet de Robert Herbin. La police, alertée, enquêtera auprès de Robert, l'inculpera, mais Marthe viendra le défendre.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 21 novembre 1961
Fin : 12 janvier 1962